3

Pride 2020, Nos fiertés sont politiques

Vous pensiez être privé.e de Pride ? Ne pas pouvoir porter votre message politique ? Rassurez-vous, le 4 juillet a lieu La pride organisée par plusieurs collectifs dont Fières, Act-up, QTPOC autonomes, Acceptess-T, etc. On vous dit tout !

 

On ne répétera jamais assez que La Pride n’est pas un défilé queer excentrique et festif et que Stonewall est avant tout une émeute. Si nous avons des droits aujourd’hui, c’est grâce aux personnes trans TDS et racisée.e.s qui ont risqué leur existence et ouvert la voie aux droits LGBTQI+. Mais elles en ont aussi trop longtemps été exclu.e.s  et effacé.e.s des priorités de nos communautés.
Le 4 juillet a lieu cette manifestation qui renoue avec la Pride de nuit, crée afin de repolitiser la Marche des Fiertés. Alors que nous vivons une période politique de plus en plus dure, il est plus que nécéssaire de donner du sens à nos existences et d’être radical.e pour construire un monde meilleur.

 

Voici l’appel des collectifs

Nous, gouines, bi·e·s, trans, pédés, intersexes appelons à manifester ce samedi 4 juillet.

Nos communautés ont été durement touchées par la crise du COVID et le confinement, dont les premières victimes ont été celleux parmi nous qui sont les plus précaires : les personnes queer racisées, et/ou TDS et/ou séropo et/ou handi et/ou pauvres et/ou issu•e•s des classes populaires, avec ou sans papiers.
Dans ce contexte d’inégalités toujours plus fortes, qui s’inscrit dans une longue histoire d’oppression blanche et patriarcale mais aussi dans la politique d’exploitation, précarisante et répressive menée par le gouvernement, nous voulons unir nos luttes pour proclamer nos fiertés et brandir notre colère.
Malgré l’instrumentalisation de la crise sanitaire par les gouvernements pour faire taire la contestation sociale, des manifestations antiracistes contre les violences policières ont lieu partout dans le monde.
Nous appelons nos communautés à participer à ce mouvement, auxquels nombre d’entre nous participent déjà en tant que personnes concernées par les violences racistes ou en solidarité.
Face aux violences racistes, sociales, LGBTIphobes et misogynes, nous revendiquons nos droits à une existence débarrassée de l’oppression patriarcale qui nous tue, nous maltraite, nous psychiatrise, nous viole, nous expulse, nous mutile, nous exploite et nous silencie.

Cette manifestation est avant tout mise à disposition des collectifs de lutte et individu·e·s pour que chacun·e puisse crier ses fiertés et porter ses revendications. Vous êtes invité·e·s à vous en emparer, cette journée sera ce qu’on en fait collectivement. Les collectifs et personnes présentes pourront donc s’auto-organiser tant sur le plan sanitaire que pour le service d’ordre. Face à la pandémie et à la répression, il en revient à la responsabilité de chacun·e de s’impliquer pour le bon fonctionnement de la manif et la protection des personnes présentes.

A noter également, la présence pour la première fois du groupe neurodivergent.e.s organisé par Clé Autistes. Beaucoup de queers sont neuroatypiques et il s’agit d’une combat politique malheureusement trop souvent ignoré de nos espaces.

Voici le parcours, rdv le 4 juillet Place Pigalle, et n’oubliez pas de respectez les consignes de sécurité parce que l’anti validisme doit aussi faire parti de nos luttes !

Toutes les interventions seront également en LSF grâce au collectif mains paillettes

 

Pride 2020 : RDV à 16h, Place Pigalle. Toutes les infos et la liste des signataires  ici

Parcours : Départ Place Pigalle, Gare St Lazare, Trinité, Cadet, Gare du Nord, République.

Cortège de tête des racisé.e.s

Cortège des neurodivergent.e.s

Table ronde “besoin et limites de la vie communautaire queer”  à 11h, organisée au Bonjour Madame, 40 rue de Montreuil, 75011 Paris. Plus d’infos ici

 

Delphine

Extraterrestre passionnée de métaphysique et de pizza, elle parle de féminisme, cinéma et surtout de l'invisible.

Plus d'articles

Follow Me:
Facebook

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*