22538804_10214073000200020_4383358640940225326_o

Interview d’Aisha Shaibu, militante et guide touristique queer

Militante LGBTQ+ qui défend l’intégration, la diversité et l’égalité à Londres, Aisha Shaibu travaille avec diverses organisations telles que UK Black Pride et London Queer Fashion Show. Soutenir les événements, les organismes de bienfaisance, les artistes et les lieux de spectacles queer locaux est au cœur de la création de son entreprise sociale : les soirées « Moonlight Experiences», (anciennement appelées “When Night Falls”).

Interview.

Barbieturix: Beaucoup de gens ont pensé à créer des lieux ou entreprises qui permettent aux touristes LGBTQ +  de se réunir, mais très peu le font réellement. Pourquoi t’es-tu lancée ?

Aisha : J’ai commencé mon expérience de la vie nocturne LGBTQ+ ‘Moonlight Experiences’ il y a plus de deux ans. Mon parcours de création de la plateforme s’est déroulé de façon assez organique en raison de ma passion pour l’accueil et l’intégration au sein de la communauté queer de Londres. En tant que voyageuse passionnée, j’ai pensé qu’il était nécessaire de créer une plateforme comme la mienne parce que j’avais reconnu le besoin de me sentir en sécurité surtout la nuit en tant que femme noire queer. En voyage, il est également important d’avoir une expérience authentique dans de nouveaux pays.

Londres est submergée de visites, de curiosités et d’activités dont l’authenticité est souvent limitée. Je crois que les voyageurs LGBTQ+ méritent d’avoir l’occasion de vivre l’expérience de Londres loin du battage publicitaire et des hauts lieux touristiques. C’est pourquoi j’ai décidé de mettre en œuvre mes idées pour créer quelque chose d’unique pour les voyageurs LGBTQ+ la nuit (le premier du genre) en lançant initialement Airbnb Experiences. Je voulais que notre communauté LGBTQ+ puisse découvrir de vraies perspectives sur l’âme de la communauté queer de Londres. J’ai eu la chance que le concept ne fonctionne pas seulement en théorie, mais qu’il excelle aussi dans la pratique, ce qui m’a permis de créer une entreprise qui s’adresse aux personnes LGBTQ+ qui voyagent.

As-tu des conseils à donner à celles et ceux qui voudraient suivre tes traces ?

Je leur conseille, d’être passionné.es par leur ville, d’avoir une connaissance de l’histoire et de la culture LGBTQ+ ainsi que la volonté de promouvoir leur communauté LGBTQ+.


J’ai eu le plaisir de participer à l’une de vos soirées avec ma copine, des lesbiennes californiennes nouvellement mariées et deux amis gais américains. Quel genre de personnes participe à tes soirées ?

Des LGBTQ+ du monde entier assistent à l’expérience avec une majorité venant des Etats-Unis suivi par des personnes de toute l’Europe. Ce qui m’a le plus surpris, c’est l’éventail des groupes d’âge qui y participent, de 18 à 70 ans. Si les gens participent, c’est parce qu’ils ont besoin d’un espace sûr et d’expériences uniques qui leur donnent un sentiment d’appartenance.

Comment se déroule une soirée?

Chaque expérience est différente. J’ai une gamme d’activités LGBTQ+. L’expérience initiale et populaire est de 5,5 heures de vie nocturne LGBTQ+. Cela implique d’emmener les invité.es dans différents quartiers pour explorer une gamme de notre culture queer qui se compose de l’histoire LGBTQ+, des performances excitantes de voguers, de drag kings et de drag queens et d’assister à des after parties incomparables.

 

Tu as été invitée par Airbnb comme conférencière à San Francisco. Comment Airbnb dynamise-t-il ton activité ?

Airbnb est en train de devenir une véritable plate-forme pour les entrepreneurs et les entrepreneuses. Après avoir parlé de l’importance de mon expérience LGBTQ+ au siège d’Airbnb à San Francisco, j’ai également été invitée à parler au Maroc et en Belgique de l’autonomisation des femmes.

Comment vois-tu l’avenir de la communauté queer de Londres ?

La communauté queer de Londres lutte et se bat pour garder les lieux ouverts parce que, plus que jamais, elle ferme ses portes. Je crois qu’une bonne soirée peut transformer des vies, car elle donne aussi accès à une communauté à laquelle on peut s’identifier. Si le nombre de lieux continue de diminuer, les membres LGBTQ+ commenceront à se sentir moins en sécurité dans un endroit qui devrait être leur foyer. Par conséquent, ce qui est en jeu, c’est le déclin de la culture LGBTQ+ !

J’aimerais aussi établir des liens avec d’autres communautés queer à l’échelle mondiale, afin de pouvoir offrir la même expérience dans des pays comme la France et d’autres villes à travers le monde.

 

When Night Is Falling est encore un de mes films préférés. Je suppose qu’il t’a aussi inspiré pour le premier nom que tu avais donné à ton entreprise ?

When Night is Falling est aussi un de mes films préférés. Je pense que c’est tellement sous-estimé et ce que j’adore, c’est le fait qu’il laisse un souvenir durable. C’est aussi ce que j’essaie d’atteindre à chaque fois que je rencontre une nouvelle personne qui visite Londres.

Y a-t-il autre chose que nous devrions savoir sur ‘Moonlight Experiences’ ?

‘Moonlight Experiences’ existe aussi pour accroître la visibilité des personnes de couleur dans notre vie nocturne. Je veux que tout le monde comprenne vraiment le spectre des identités et de la diversité dans notre communauté, ce qui ne se reflète pas dans les espaces commerciaux. Des billets subventionnés sont également offerts aux personnes à court d’argent. Mon expérience consiste à rassembler les collectivités et je ne veux pas que quelqu’un en soit privé faute d’argent.

Comment pouvons-nous réserver ou te contacter ?

Site web    Instagram    Facebook

 

Aisha sera présente au LGBT Talents ce samedi 29 à Paris.

 

crédit photos : Aisha Shaibu, Anna Nik, Anya Broido, Marcel Heil & Maksym Fesenko

Carole A. Stéphane

Encore en deuil de Lexa & Clark (The 100), chercheuse de lesbiennes/bies dans les séries, auteure du guide Les Filles ont la peau douce et dit souvent que la mémoire sert à oublier. Instagram : carolea.stephane

Plus d'articles - Website

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*