gouin

TYPOLOGIE #10 : LE GOUIN

On est jamais trop bien informé. Afin d’apporter ses services à la grande communauté des filles et vous permettre d’éviter rendez-vous foireux et baises minables, Barbi(e)turix développe sa propre base de données systématisant les meilleures et les pires du Wild lesbian World. Aujourd’hui découvrons le profil type du gouin.

 

Nom? Tom Suiveur

Où le trouver ? En bon “mec à gouines”, le gouin suit ses meilleures copines dans tous leurs loisirs : on le retrouvera donc à la Wet For Me, aux concerts du Festival Les Femmes s’en mêlent, à un festival de cinéma féministe ou à un showcase chez Gals Rock. Pour le reconnaître c’est facile : c’est le mec hystérique qui pogote comme un dingue pendant le DJset de Peaches ou celui qui s’ouvre le flanc avec un tesson de bouteille parce qu’il est tombé en essayant de faire slammer sa besta à une What’s Gouine On.

A quoi ressemble-t-il ? On distingue trois types de gouin :

- Le gouin fusionnel qui a tellement trainé avec sa BFF qu’il a finit par se fondre avec elle dans un délire syncrétique un peu freaky (même vêtements, même coupe, même façon de parler).

- Le gouin old school qui ne sent pas vraiment à sa place dans le milieu gay et qui préfère trainer ses guêtres du côté des lesbiennes, discret et pince sans rire. (Souvent, son chat possède un page Facebook).

- L’ hétéro fatigué de devoir jouer le mâle dominant, ravi d’avoir trouvé une nouvelle famille qui ne l’oblige pas à faire démonstration de sa virilité à chaque barbecue. (du genre : retourner des merguez).

Comment se comporte-t-il ? Le gouin se distingue de la masse des autres garçons en ce qu’il est serviable, attentionné et tellement mignon qu’on aurait envie de lui tapoter le ventre pour qu’il fasse “ronron”. En couple, il te montre les photos de son gamin de 5 ans habillé en princesse et s’enthousiasme de le trouver si épanoui. Seul, il te demande des conseils pour accoster la nana au comptoir. C’est le mec qui va te chercher ta boite de tampon pendant sa pause dej’, qui t’écoute déblatérer sur ton énième drama avec ta meuf, qui te garde ton chat quand tu pars en week-end et qui te traine au Club Med gym parce que ” Ça va plus du tout, c’est plus des cuisses que t’as mais des édredons”. Et oui, c’est ça aussi l’amitié : une bonne dose de sincérité.

Comment le serrer ? Euh… Seriously ? Attends, tu vas quand même pas te taper ton meilleur copain ? Enfin, à moins que tu aies abandonné ton projet de PMA en Belgique pour un combo pipette/ gamète. Ah non pas de pipette ? Enfin, tu fais ce que tu veux… Mais viens pas nous demander des conseils !

Bon ou mauvais coup ? Bon ça va là, on va pas en rajouter. Stop. Censuré.

On lui dit : “Cette chemise ? Je la mets plus, j’te la donne”

On évite de lui dire : “Ça t’intéresse un projet co-parental ?”

 

Lubna

Crédit photo : Chill O.

Lubna

Grande rêveuse devant l'éternel, Lubna aime les livres, les jeux de mots et les nichoirs en forme de ponts. Elle écrit sur l'art, avec un petit a : bd, illustration, photo, peinture sur soie. Twitter : @Lubna_Lubitsch

Plus d'articles

6 Comments

  1. Esther says:

    Je connais des “gouins” hétéros fatigués d’être obligés de montrer qu’ils sont des mâles dominants… En psycho. ça porte un nom ce sont des “hommes lesbiens” !

  2. timide says:

    … (mute) … je dois vieillir.

  3. Artemisia says:

    @Esther
    Le terme “homme lesbien” me crispe bien comme il faut parce que je ne l’ai entendu que dans la bouche d’hétérobeaufs. “Tu sais moi aussi je suis lesbien, y’a moyen de moyenner ou bien?”.

  4. timide says:

    en tout cas, il est beau garçon, le gouin en couv’ avec dj rag ! :-)

    les traits fins et le visage serein, on peut dire que c’est un gouin réussi !

    paraît-il qu’autrefois, à paris, on pouvait entendre avec affirmation :

    “garçon manqué, gouine réussie !”

    maintenant, on peut aussi penser : “garçon fin, gouin réussi !”

    hu hu hu ! ;-)

    #lesauthentiquespetitesmoustachesontdubonpourlemoral
    #jepréféredartagnanàartémissurcecouplà
    #maisquelleclairevoyance!!!
    #c’estfou!

  5. crypto says:

    Cette rubrique d’anthropologie me passionne.

  6. MarinaBlyth says:

    That assists, also.

Leave a Comment

*