06-broad-city.w1200.h630

Sept séries qui passent le test de Bechdel

Mariló García Martín a publié ce mois-ci dans le journal El País un article sur les nouvelles séries et le test de Bechdel. Zinzins, décalées, drôles, avec des vrais morceaux de femmes dedans donc. Des séries qui font la part belle aux femmes certes, qui bousculent les stéréotypes de la jeune et jolie potiche mais pas forcément des séries féministes…Traduction.

Vous ne le savez peut-être pas, ou vous le savez déjà, il existe un système pour évaluer les inégalités de genre dans les œuvres de fiction. C’est le test de Bechdel. Il a été créé dans les années 80 mais ce n’est que maintenant que son utilité est reconnue et que l’on se rend compte que ses principes ne sont pas si faciles à appliquer. Comment ça marche? Trois conditions très simples sont à remplir :

- L’œuvre doit contenir au moins deux personnages féminins.

- A un moment, les deux personnages discutent entre elles.

- Leur conversation ne doit pas tourner autour d’un homme (pour évoquer une relation amoureuse ou n’importe quelle autre relation).

Le test repose sur l’idée que si les mêmes principes étaient appliqués pour les hommes, presque toutes les nouvelles œuvres de fiction seraient validées. Néanmoins, comme c’est expliqué sur le site, pour les femmes, ce n’est pas toujours le cas. Et c’est aussi ce qui se passe avec les séries.

Mais, parmi les nouvelles séries du moment, certaines font vaciller les stéréotypes. Des chaînes comme Comedy central, HBO ou Netflix ont parié sur de nouveaux projets qui mettent les femmes à l’honneur. Vous voulez savoir lesquelles ? Les voici, pas de souci pour savoir si elles passent le test, nous avons vérifié nous-mêmes…

Haters Back Off (Netflix depuis le 14 octobre)

Colleen Ballinger interprète Miranda Sings. Elle n’a pas de talent mais elle a confiance en elle, elle est convaincue de réussir comme chanteuse grâce à ses vidéos postées sur youtube. Ballinger a elle-même fait ses débuts comme youtubeuse avec le pseudo PsychoSoprano. Test de Bechdel réussi parce que Miranda se fiche pas mal des hommes au début. Son obsession c’est de prouver à sa mère, à son oncle et au monde entier qu’elle est née pour être célèbre, c’est tout. Les lèvres mal maquillées, avec deux barrettes sur la frange, un style années 80… Pendant huit épisodes, Miranda l’excentrique (et sa famille assez loufoque) fait face aux haters sans s’occuper de ce que les gens pensent.

Lady Dynamite (Netflix, saison 2 en 2017)

Physiquement, l’humoriste Marie Bamford fait son âge, 46 ans, mais son personnage est si naïf et a un fond tellement bon qu’on oublie vite. Bamford est censée interpréter son propre rôle : elle a surmonté une dépression et n’aspire qu’à une seule chose, ne pas sombrer dans la folie. Test de Bechdel réussi parce que Marie doit repartir de zéro dans ce qu’elle sait faire de mieux, le stand up. Mais c’est pas gagné, d’autant que les hommes ont bien profité d’elle par le passé. Voutée et enlaidie pour le rôle, Marie exploite au maximum le côté surréaliste (c’est Mitch Hurwitz le producteur, créateur de Arrested Development), elle s’adresse à la caméra et réfléchit sur ses erreurs récurrentes, conséquences le plus souvent des pires conseils.

Fleabag (BBC/Amazon)

Phoebe Waller-Bridge (Broadchurch) a 31 ans et réagit souvent comme une fille de 20. L’actrice a interprété le même personnage au théâtre, rôle pour lequel elle a remporté le Fringe First Award en 2013. Test de Bechdel réussi, même si la série est centrée sur ses relations avec son ex-boyfriend ou d’autres amants particuliers, Fleabag parle de l’amitié entre femmes et de la relation entre deux sœurs qui, ayant perdu leur mère, ne supportent pas leur belle-mère (la grande Olivia Collman). Fleabag semble être revenue de tout, elle s’adresse à la caméra pour parler de ses doutes, c’est une célibataire qui parle en toute simplicité de sujets souvent tabous pendant six épisodes.

Better Things (FX, saison 2 2017)

Pamela Adlon vient d’avoir 50 ans, mais son avenir est si incertain qu’elle réagit souvent comme une jeune femme sans expérience. Adlon avait déjà adopté une attitude anticonformiste dans la vie pour la célèbre série Louie. Test de Bechdel réussi car cette série produite et interprétée par Adlon parle du quotidien d’une mère de trois enfants, célibataire, qui veut devenir actrice et qui n’a pas beaucoup de chance. En couple avec un homme marié, sa priorité c’est de survivre. Réalisée par Louis CK, Sam Fox, le personnage, est une espèce de Louie au féminin. Ce n’est pas une mère comme les autres, elle est cynique et grossière. L’humour décalé de la série est basé sur le rejet que vit le personnage.

Crazy ex-girlfriend (The CW, saison 2 depuis le 21 octobre)

Malgré le public teen de la chaine The CW (qui diffuse Arrow ou Jane The Virgin), Rachel Bloom, qui a commencé comme youtubeuse, a gagné le Golden Globe et a réussi le pari d’attirer les ados (et les moins ados) avec sa sitcom musicale. Test de Bechdel réussi mais à peine. La trame de cette « ex-copine dingue » passe parce que Rebecca, le personnage, est obsédée par un amour de vacances, une obsession qui a chamboulé radicalement sa vie. De nombreux dialogues avec ses collègues de travail tournent autour de Josh dont le nom apparaît dans tous les titres des 18 épisodes de la première saison mais… Quand on gratte un peu, il s’avère que la recherche de l’amour parfait comme panacée du bonheur est un macguffin. Ce qui compte dans la série, c’est l’amitié entre femmes imparfaites et l’amour avec des hommes imparfaits.

Broad City (Comedy central)

Ilana Gazzer et Abbi Jacobson ont sans doute pondu la sitcom féministe la plus géniale de toutes et la moins connue du grand public. Elles ont commencé avec une websérie jusqu’à ce qu’Amy Poehler les repèrent. Après la première saison, elles ont été reconduites pour deux saisons de plus. Test de Bechdel réussi, la série raconte, au-delà des hommes, les vraies vicissitudes de deux jeunes juives de New-York. Ilana et Abbi se racontent tout, elles sont amies pour la vie, sans complexe et sans mensonges. Elles fument des joints pour s’évader, s’embrouillent avec les autres, détestent leur boulot et vivent avec des coloc complètement dingos… Broad city ne fait pas dans la demi-mesure. Tout est prétexte à rire.

Insecure (HBO, depuis le 9 octobre)

Issa Rae signe avec l’acteur et producteur Larry Wilmore cette série où elle interprète une jeune africaine-américaine, qui n’a pas confiance en elle et qui doute tout le temps. L’actrice s’est servie de sa websérie Awkward Black Girl. Test de Bechdel réussi car au cours des huit épisodes Issa Dee, le personnage, se demande ce qu’elle veut dans la vie, face à son amie Molly (Yvonne Orji), une avocate de renom. Comme elle l’a fait dans un livre qui parle de sa vie, Issa Rae livre une réflexion sur ce que signifie être une femme noire aujourd’hui, sur le fait qu’elle se sent parfois décalée ou qu’elle ne se considère pas suffisamment noire.

 

 

Isabelle

Isabelle aime les cabinets de curiosité et la vieille techno hardcore, la confusion des sens et les concentres Harley au clair de lune.

Plus d'articles

Leave a Comment

*