annie-sprinkle-ecosexy-photo-by-julian-cash-1

Eco-sexe, quand l’écologie flirte avec le queer

 Vous vous souvenez de nos amis et partenaires, les LGBTI pour le climat ? On vous avait déjà parlé d’eux lors de leur premier événement Le climat mis à nu, effeuillage-lecture militant organisé en préparation à la COP21.

Ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin ; prenant des ailes et de l’ampleur, le mouvement, rebaptisé entre-temps PANZY (comme la fleur et l’insulte homophobe), s’invite à nouveau au Point Ephémère pour un cycle de réflexion sur les écologies queer. La première rencontre, « Eco-sexe, quand l’écologie flirte avec le queer », se tiendra ce soir, et elle sera l’occasion d’en savoir plus sur les intersections multiples et vitales des luttes LGBT, écologiques et anticapitalistes, et de s’initier aux plaisirs bourgeonnants de la subversion écologique.

Les PANZY vous feront découvrir, en présence de la réalisatrice Isabel Carlier, le documentaire « Goodbye Gauley Mountain » de Beth Stephens et d’ Annie Sprinkle, réalisatrice et artiste féministes pro-sexe, sur les techniques dévastatrices d’extraction minière dites « Mountain Top Removal ».

Isabel Carlier est directrice de « Bandits-Mages », association consacrée aux arts visuels et cinématographiques d’essai située à la Friche l’Antre-Peaux, à Bourges. 
C’est en 2013 qu’elle rencontre Beth Stephens et Annie Sprinkle, s’ensuit alors la préparation d’un documentaire sur le couple dont elle parlera également.

Initiées, militantes ou non, ce sera l’occasion de se renseigner sur le mouvement et de débattre de questions écoféministes et écoqueer. Et, cerise bio sur le gâteau LGBT, le tout se fera en présence de l’AMAP Transpédégouine et de ses délices non-normatifs !

Pansies against climate change ! Ecologies queer n. 1, c’est ce soir à 19h30 au Point Ephémère.

 

Kit

Kit est un croisement entre ta prof de lettres préférée et un monstre sous-marin tentaculaire énervé et misandre, un animal hybride qui hante les bibliothèques et les failles spatio-temporelles.

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*