danny_big

Top 10 des meilleurs usages alternatifs du dernier numéro de Valeurs Actuelles

Difficile de passer outre tant la une du dernier numéro du magazine hebdomadaire Valeurs Actuelles a fait parler d’elle. Et pour cause, le numéro de la semaine dernière reprenait en Une la célèbre affiche de J.Howard Miller, We Can Do It,  le tout accompagné d’un titre aussi affolant que risible : La nouvelle terreur féministe.
Et oui, elles sont là, elles sont dans les campagnes, dans les villes, elles sont sur les réseaux sociaux. Tremblez!!

 

Au départ, on a eu, comme beaucoup, envie de rire. Ça paraissait tellement gros qu’il fallait le lire, histoire de comprendre, ou du moins d’essayer. Croyez-nous ou non, on a fini par l’acheter, non sans honte.

Parler de “terreur féministe” à l’heure où des états comme l’Alabama, le Texas, l’Arkansas ou encore le Missouri durcissent au plus au point leur législation vis-à-vis de l’avortement, allant même jusqu’à condamner les personnes ayant recours à l’IVG et à autoriser les “géniteurs” à les poursuivre en justice (oui oui, vous avez bien lu) c’est au mieux un très très mauvais timing, au pire, une insulte sans nom.
On pourrait vous proposer une analyse poussée de la chose, décortiquer mot pour mot tous les arguments avancés, histoire de comprendre. Barbieturix vous épargne cette mélasse sexiste assaisonnée d’islamophobie décomplexée, le tout généreusement arrosé de sauce “ouin ouin”.  On vous propose plutôt un top 10 des meilleurs usages alternatifs du dernier numéro de Valeurs Actuelles. Liste non exhaustive.

1 S’en servir pour allumer un barbecue

Le mieux, ce serait pour la cheminée, mais vu la saison, on vous propose le barbecue. Alors certes, la une est assez colorée, ce qui tranche pas mal avec le noir du charbon, mais une fois le magazine bien brûlé, personne ne saura que vous étiez en possession de ce torchon. Je dirais même, on n’y verra que du feu (ba dum tss!).


2 Cale meuble

Parce qu’il n’y a rien de pire qu’un meuble bancal et que très souvent, quelques centimètres font la différence, il semblerait que le magazine soit une excellente solution. A emporter partout avec soi, (enfin, si vous assumez bien sûr) y compris au restaurant!
Mais si, vous la voyez la chaise bien relou qui semble ne pas savoir sur quel pied danser… (c’est le cas de le dire). Problème réglé!

 

3 Paillasson

Parce que bon, rien ne vaut un paillasson classique mais on va dire que ça dépanne et quand il est posé devant un seuil de porte ça a le mérite d’annoncer la couleur! Il a même une fonction détecteur de réac en bonus, une sacrée belle affaire!

 

4 Se moucher avec

Facile certes, mais incontournable, surtout si vous êtes sujet.te à des épisodes d’épistaxis (façon élégante et pompeuse de parler de saignements de nez) fréquents et que vous n’avez rien sous la main au moment T.

 

 

5  Pour descendre une côte à vélo

Avez  vous déjà  vu des coureurs.euses cyclistes attraper un journal et se le mettre sur la poitrine juste avant une descente? Cette technique vise à  les protéger  après des efforts intenses en montée,  d’éventuels coups de froid dûs à la différence de température et à la vitesse pendant la descente. Bon c’est pas dit que l’effet soit le même avec un magazine mais bon ce qui est sûr, c’est qu’un magazine tout collant de sueur, ça donne pas trop envie de l’ouvrir. Objectif atteint donc.

 

 

6 Pour laver ses fenêtres
Le papier journal est réputé pour ne pas laisser de traces sur les vitres. On vous conseille de ne pas prendre la une qui est plastifiée, mais les pages du dossier. Après tout, nettoyer les chiures de mouches avec de la bouse, on pourrait y trouver une certaine logique.

 

7  Se protéger de la pluie

On adore la couverture plastifiée pour son côté pratique, à l’épreuve des gouttes. Certes ça donne pas un air très malin mais la loi de Murphy aidant, le jour ou vous sortez parfaitement coiffé.e, c’est aussi le jour ou il pleut et évidemment, vous n’avez pas de parapluie.

 

8 Comme  détecteur de réacs


La même chose que ce qui a été évoqué en fin de 3e point, mais dans la société. Tout comme le luminol révèle le sang, la lumière noire révèle le blanc, cette une saura révéler un bon nombre de réactionnaires bien cachés dans nos cercles. Si quelqu’un commence à râler à coups de “on ne peut plus rien dire” et “c’était mieux avant” et que vous ne savez pas si c’est du lard ou du cochon, préparez vous à dégainer, ça risque de mordre à l’hameçon. La première réaction et la discussion qui s’en suivra sera en effet déterminante.

 


9 En guise de papier toilette

Ponce Pilate disait “je m’en lave les mains”, nous on dit “on s’en torche le c**”. Cependant, nous avons été prévenu.es : il ne faudrait pas choper un cancer du côlon  en s’y frottant.

 

10 Pour s’auto-motiver
Parce qu’il y a des jours avec et des jours sans, nous on vous propose de garder cette une pour toutes les fois où vous douterez de vous. Si vous n’avez pas confiance en vous, que vous ne croyez pas en votre projet ou que vous pensez que le powerpoint que vous avez préparé pour votre prochaine réunion n’est pas du tout convaincant, souvenez-vous que des personnes ont écrit tout un dossier spécial appelé “la nouvelle terreur féministe” dans un magazine de droite, et ce au premier degré avec certainement autant de conviction que Cahuzac quand il disait qu’il n’avait jamais eu de compte en Suisse. Si eux l’ont fait, vous pouvez le faire. Alors, ça va mieux?

 

Ce  top  10 t’as plu, n’hésite pas à partager avec nous tes propres usages alternatifs de Valeurs Actuelles (ou plutôt, Valeurs Plus Très Actuelles) !

 

 

Blandine

Sosie non officielle d'Ellen Page avec la coupe de Tegan et Sara. Artiste en musique électronique et apprentie rédactrice web. Aime l'eau gazeuse et les pâtes au pesto.

Plus d'articles

Follow Me:
Twitter

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*