t14

Trophy Wife Barbie : Le compte instagram de la “vraie” Barbie

Une artiste Sud-Africaine a imaginé un compte instagram dans lequel Barbie n’est plus la petite poupée soumise mais une vraie femme avec ses règles, ses copines lesbiennes, et ses coups de gueules prémenstruels.

Quand on était petit.e.s, nos Barbies étaient blondes, grandes, minces, avec des seins siliconés qui tiennent tout seuls. Elles épousaient Ken (quand elles n’étaient pas occupées à faire l’amour avec leurs semblables dans le bain ahem) et bref, c’était soi-disant le « reflet de la société ». Un reflet souvent critiqué. La femme parfaite que souhaite incarner Barbie rime souvent avec femme-objet. Les années passent et les polémiques autour de ses valeurs et de sa plastique, se multiplient. Alors, Barbie complexe-t-elle les jeunes filles ?

Certainement pas avec Trophy Wife Barbie (Barbie-Femme-Trophée littéralement), un compte Instagram qui montre la « vraie vie » d’une femme sous les traits d’une Barbie. Fini, les week-ends en camping avec Ken, fini les virées en jet privé rose bonbon, fini les aprems dans le salon de beauté des animaux, fini Barbie “aventure équestre”, fini Barbie top model. Place a Barbie gueule de bois, Barbie a des poils sous les bras, Barbie a ses règles, Barbie fume des clopes, Barbie boit comme un trou, Barbie fait caca, Barbie a de la barbe… Barbie interpelle Kim K et Emily Rata qui posent régulièrement nues sur Instagram en commentant « Quand j’ai rien à me mettre LOL ». On ne peut qu’applaudir cette initiative qui fait du bien au moral, sous titrée : “Merci d’arrêter de nous prendre pour des connes.”

Commencé il y a plus d’un an, Trophy Wife Barbie brise les tabous. Un des premiers posts montre une poupée en train d’allaiter et en commentaire « #TBT A cette époque où ma mère pouvait m’allaiter en public sans que la terre s’arrête de tourner ». Le tout premier post représente Barbie, en robe de mariée, tête de Ken ensanglantée dans la main, épée de l’autre, avec une large tâche de sang en arrière plan « Yay ! Mon divorce a été prononcé aujourd’hui ! » On adore cette initiative d’ Annelies Hofmeyr, une artiste née en Afrique du Sud qui, à en croire son site Internet, n’en est pas à sa première initiative puisqu’elle avait initié « The project Period » sur Instagram il y a quelques temps, immédiatement censuré par le réseau social.

Pour en revenir à Trophy Wife Barbie, ce merveilleux compte Instagram, la meilleure amie de notre héroïne n’est autre que Trophy Wife Ink,qui elle aussi a son propre compte. Elle est brune, a la peau mate, des tatouages partout, et surtout, elle est lesbienne ! On adore. Mais il y a aussi, Kendra, une amie trans, sous hormones, qui se demandent quand est-ce qu’elle aura des seins. Il y a Barbie qui se fait tatouer un utérus, et qui sensibilise à l’endométriose. On aime cette poupée Barbie à cornes (symbole de virilité ?) qui a de la cellulite, qui adore se laisser pousser des poils été comme hiver si ça lui chante, qui porte une cup quand elle a ses règles, qui boit des bières, bref vous l’aurez compris, on ne s’est jamais autant retrouvé dans une Barbie.

Plus de Barbie sur instagram.com/trophywifebarbie/

Chloe

Caution geek de BBX, Chloé écrit sur l'art, le théâtre et le cinéma. Passion fast-food, salopettes et nuits blanches. Toujours OK.

Plus d'articles

One Comment

  1. L says:

    Les cornes c’est un jeu avec le titre “trophy” wife. Les trophées de la chasse (on peut dire une telle chose en francais?). C’est drôle.

Leave a Comment

*