15825838_1215318091896531_8315360503715469697_n

Queerweek 2017 : les rendez-vous incontournables

Depuis 2009, la Queerweek, lancée par des étudiants de Science-Po, propose une semaine de questionnements militants, de partages d’expériences et transmission de savoirs. Cette année, consciente d’un climat politique peu favorable à la cause LGBT, la programmation se veut réceptive aux enjeux d’intersectionnalité, et propose notamment deux grands cycles dédiés à la sexualité des personnes en situation de handicap et à la critique décoloniale. On a tenté de sélectionner les rendez-vous immanquables, même si l’on avoue que l’on aimerait bien camper H24 devant le festival.

Dimanche 12 mars : ACTIVISMES/MEMOIRE

PROJECTION PORTRAITS DE FEMMES #2 : On commence la semaine avec la projection d’un long métrage sur la poétesse et militante lesbienne Audre Lorde, figure de proue de l’afro-féminisme. Le film Audre Lorde the berlin year 1984 to 1992, de Schultz Dagmar, issu des archive du Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir, s’intéresse aux années que l’activiste à passé à Berlin et à l’émergence du mouvement anti-raciste en Allemagne.

Entrée libre (dons libres) – 20h15-22h – Point Ephémère

Mardi 14 mars : CORPS, SANTÉ SEXUELLE, PLAISIR

YES, WE FUCK! DE ANTONIO CENTENO ET RAÚL DE LA MORENA« Yes, we fuck ! » est un documentaire réalisé par Antonio Centeno et Raúl de la Morena, lauréat du Prix du meilleur documentaire au Porn Film Festival de Berlin, 2015, qui veut aborder la sexualité des personnes avec diversité fonctionnelle, ditEs « handicapéEs ». Ce n’est pas seulement un documentaire, mais aussi un projet où les personnes participent, discutent, et surtout questionnent.

Projection – SciencePo – 17h-18h30

Mercredi 15 mars : SORCIERES

VOYAGE BIENVEILLANT DANS TON CORPS : Cet atelier, qui se situe dans la continuité du Yogras, a pour but de commencer une discussion bienveillante avec son propre corps. Hors des normes, hors des injonctions patriarcales, virilistes, sociétales, genrées, comment aimer son corps aujourd’hui, au moment présent ? L’atelier se veut une bulle de réconciliation avec les corps malmenés par les injonctions, un voyage à travers les saisons de nos corps : avant, après, maintenant. Il s’adresse à tous les corps et à tous leurs cerveaux attachés. L’atelier a pour but de faire vibrer d’un autre son les parties les plus difficiles de nos corps, rendre vivant un ventre toujours caché, explorer le chemin des vergetures, etc.

Atelier – 13h00-16h00 – La Mutinerie

SABBAT QUEER @Club Lilith : La soirée la plus attendue de la Queerweek aura pour thématique la sorcellerie. Sont prévus : un atelier confection de sortilèges, une projection de films ( Pagan Variations d’Aj Dirtystein, Sorcières, mes soeurs et Sorcière queer de Camille Ducellier), une performance mêlant théâtre et rituels traditionnels, une table-ronde sur la réappropriation culturelle et politique de la figure de la sorcière et bien sur, des dj-sets, dont celui de la maléfique Adeuline Journey.

18h-02h -  La Colonie – event facebook

Jeudi 16 mars : KINK

TROU TENTACULE : LA TENTATION DU DOUBLE SEXE DANS L’INDUSTRIE MASTURBATOIRE AU JAPON : Une conférence menée par la spécialiste Agnès Giard se penchera sur le shokushu ero (触手エロ) – « érotisme du tentacule » – genre qui nourrit une importante production d’œuvres et d’objets masturbatoires qui convient les figures radicales de l’altérité : celles des monstres octopodes venus de l’espace et des visiteurs à ventouses animés par le désir de contaminer l’humain.

Conférence animé par Agnès Giard – 17h-19h – Sciences Po

Vendredi 17 mars : EXPRESSIONS/POLITIQUES

QUEER, MEDIAS ET SERIES : Grosse journée vendredi ! On commence avec une conférence sur la place du queer dans les médias et dans la culture populaire. Nadia Ahmane et nelly Quemener se demanderont si l’on peut parler de « queerisation » de la culture populaire. On parlera d’abord des séries télévisées lors d’une pop conférence d’une heure, puis une table ronde posera la question du queer et des médias.

Conférence – 11h-13h- Bétonsalon – Centre d’art et de recherche

MONDIALISATION, NÉOLIBÉRALISME ET PRÉCARITÉ : Dans le cadre de réflexions sur la mondialisation, le néolibéralisme et la précarité, Jules Falquet présentera son dernier livre Pax neoliberalia, Sam Bourcier son prochain livre Le Triangle et la Licorne tandis que Barbara de Vivo et Roger Fiorilli évoqueront les stratégies de lutte mises en places par les mouvements transféministes italiens contre la précarité.

Conférence – 17h30-19h – Bétonsalon – Centre d’art et de recherche

SELF-ISH : Self-ish est une scène ouverte bilingue anglais-français femmes et trans ayant lieu (au moins) une fois par mois depuis mai 2015. Pourquoi? Parce qu’il est grand temps que nous ayons un espace pour nous exprimer et partager nos histoires. N’importe qui peut assister à la scène ouverte mais la scène est réservée aux femmes et aux trans. Donc venez et partagez votre poésie, chanson, prose ou autre performance: soyons Self-ish! Inscrivez-vous à l’avance pour monter sur scène sur https://self-ish.typeform.com/to/oNjfOk ou le jour même.

Scène ouverte – 19h-22h – Les Grands Voisins

Samedi 18 mars : R-assemblage lesbien, trans, queer décolonial et anticapitaliste

KEYNOTE DE CLÔTURE : “COMMENT (NE PAS) CONSTRUIRE DES ALLIANCES AUJOURD’HUI” : Cette présentation traitera de la nécessité urgente de construire des alliances à l’heure actuelle, dans notre contexte de colonialité, capitalisme, racisme, islamophobie, sexisme et misogynie, et aussi de guerre, de politiques anti-immigré-e-s et anti-réfugié-e-s, de montée de la droite, et de nouvelles formes d’homonormativité, d’homonationalisme et d’homotransnationalisme, qui nous séparent. Elle abordera une gamme d’obstacles que nous affrontons. Qu’est-ce que la solidarité? Comment peut-on la forger ensemble? Après la présentation, le public sera invité à s’engager dans une longue discussion. Ensemble.

Conférence – La Colonie – 17h-18h30

MICRO CONVENTION DE TATOUAGES “ENCRE-TOI” : La micro convention de tattoo rassemble des tatoueurs queer, de France et d’ailleurs, qui proposeront une planche de flash tattoos spécialement pour l’évènement. Un “flash” désigne un tattoo dont le design a été préparé à l’avance par l’artiste. Prise de rendez-vous directement avec les tatoueurs, sur place ou en avance.

Confirmés : Sans bavures, Maison Hefner, Gary 

Convention Tatouage – 12h-18h – La Colonie

QUEER ZINE FAIR FESTIVAL DE LA MICRO-ÉDITON ET DU FANZINAT QUEER FÉMINISTE : L’objectif de la Queer Zine Fair est d’amplifier les voix dissidentes & marginalisées dans le milieu de la micro-édition. L’idée de cet évènement sera de promouvoir la micro édition queer en France, et de mettre en avant les productions qui respectent l’esprit DIY et militant. Appel à projet jusqu’au 3 mars !

Fanzine Fair – 12h-18h – La Colonie

SOIREE DE CLÔTURE : Cette année la Queerweek s’associe à Kapsule pour organiser une soirée de clôture longue, dense et BONNE !

LINE-UP
► AUBRY
► Marion – Dj
► POLYESTER
► VIKKEN
► Leslie Barbara Butch
► Diis Paradiis
► Corrine – and co
► Reno – Dj

CLUB
► SOTTOH Kapsule, Boukan Records
► PHO.NX Kapsule
► SOUCHE Kapsule, Lezart Records

19h-06h – La Machine du Moulin Rouge

One Comment

  1. Marchal rudy says:

    Bonjour,
    Je suis Artist tatoueur et après Berlin, Amsterdam ( ou je bosse en ce moment ) et avant Lille Tattoo Festival 2017 je viens à Paris Galerie le MODULE dans le 18è et ce les 17, 17, 19 Mars.
    J’aurais besoin d’un coup de pousse et de voir du queer people me rendre visite …
    Merci des conseils bienvenus pour me rendre visible en cette Queer Week 2017
    Cheers,
    Rudy MARCHAL

    Instagram : campinkcosmos

Leave a Comment

*