16469009_10211654682778612_91479759_n

Revue de presse #1 : Et pendant ce temps, dans la dystopie Trumpienne…

Barbieturix t’aide à briller en société avec un petit compte-rendu des nouvelles importantes du monde entier sous forme de revue de presse internationale.

Transcout

Pendant que Trump fait régresser les Etats-Unis à vitesse grand V, certain.e.s continuent d’évoluer. Notamment les boy scouts américains, qui depuis quelques jours décident d’admettre dans leurs programmes destinés uniquement aux garçons les enfants transgenres s’identifiant comme garçons. Après la couv’ de National Geographic, l’avenir n’est peut-être pas féminin mais il est trans !

A lire sur le site du Guardian.

#dresslikeawoman

Ça trende, ça trende ! L’une des conséquences d’avoir mis un misogyne à la tête des US ? Monsieur impose un dress code : les femmes doivent s’habiller comme… des femmes (bon, à sa décharge, il imposerait apparemment une cravate aux hommes). Résultat, Twitter est inondé de photos de femmes habillées comme des femmes au travail : en blouse de chirurgien (avec des perles, même), en robes de juge, en uniformes de l’armée etc. Il y a peut-être un « pussy grabber » à la Maison Blanche mais les femmes sont pas prêtes de se laisser faire ! C’est d’ailleurs à ces « nasty women » et au mouvement #grabyourwallet qu’on doit le retrait de la marque d’Ivanka Trump de la chaîne de magasin Nordstrom.

 

A lire sur le site du Guardian

Droit des quoi ? Des femmes ? Connais pas

L’Arkansas a lancé le voyage dans le temps avec ce qui sera sûrement la première d’une série de joyeuses lois visant à diminuer l’accès à l’avortement des femmes américaines. Le “Unborn Child Protection From Dismemberment Abortion Act,” interdit tout avortement par « outils chirurgicaux » soit tous les avortements devant avoir lieu au second trimestre. La loi donne par ailleurs le droit au mari de la femme pècheresse, ou à ses parents dans le cas d’une mineure, d’empêcher cet avortement en demandant une injonction à un tribunal. Et le mari peut même obtenir celle-ci dans le cas d’un viol entre époux.

A lire sur le Huffington Post

Bonus : Comment on dit féministe en suédois ?

La Vice-Première ministre suédoise a posté sur Twitter une photo d’elle-même signant une loi visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, encadrée de sept membres du gouvernement dont le point commun est qu’elles sont toutes des femmes, ce que certains voient comme une référence à la photo de Trump réduisant drastiquement l’accès à l’avortement des femmes du monde entier encadré exclusivement d’hommes. Vive la Suède !

 

A lire sur le Washington Post

 

 

 

Hannah

Hannah est myope et adore la photo (elle en prend même), le ciné, et lire des livres. Elle admet sous la torture une faiblesse pour Gromit et Federer mais fond devant du Lindt aux noisettes.

Plus d'articles - Website

Leave a Comment

*