10169293_10152126326345382_2255424596282634110_n

Madmoizel, dandy eighties

Biberonnée à la new-wave et dopée aux synthétiseurs, Madmoizel livre des performances scéniques mêlant influences glam-rock et flegme androgyne. A l’occasion de sa date au Balajo le 26 février, nous avons tenu à en savoir plus sur ce personnage de dandy eighties.

BBX : Quand et comment as tu commencé la musique ?

Madmoizel : Elle m’a bouleversée dès l’âge de 6 ans avec Pierre et le Loup de Prokofiev et David Bowie en clown lunaire dans Ashes to ashes. Ce fut déterminant dans ma sensibilité musicale à venir.

Comment as-tu construit ton personnage scénique ?

Il s’est construit au fur et à mesure de l’expérience scénique et des différents courants artistiques qui m’ont influencés comme par exemples celle des icônes musicales que sont Grace Jones, David Bowie, Kate Bush, Laurie anderson, Nina Hagen qui avaient en eux tous quelque chose de théâtral et graphique.

Quelle est ta routine avant un concert ?

Je n’en ai pas vraiment car je me laisse porter par le moment présent. Généralement j’aime me mélanger au public pour prendre la température et me mettre dans la peau d’un spectateur.

Est-ce que tu te considères comme féministe ?

Avant toute chose je suis très attachée à la liberté d’expression quelle qu’elle soit, et parce que je suis une femme elle se teinte de féminisme. Cependant je reste très attachée au courage politique, artistique de grandes dames qui nous ont défriché le chemin et que nous avons tout intérêt d’entretenir du mieux possible.

Pourquoi c’est important pour toi de venir jouer pour BBX ?

Parce que BBX reste un collectif parisien incontournable représentant la scène féminine avec beaucoup d’énergie. De plus cette BBX au Balajo m’enchante tout spécialement pour le lieu et mon personnage assez rock dandy qui s’y prêtera parfaitement.

Quelles sont tes morceaux fétiches?

“Slave to the rhythm” Grace Jones

“Funtime” de Iggy Pop

“Einstein on the beach -07 Knee Play 3″ de Philip Glass

“Les oiseaux tristes” de Maurice Ravel

“It’s no game” de David Bowie

et bien d’autres encore…

Quelle serait ta collaboration idéale ?

Accompagner musicalement une compagnie de danse.

 

Madmoizel sera en live au Balajo le 26 février ! Toutes les infos ici.

Lubna

Grande rêveuse devant l'éternel, Lubna aime les livres, les jeux de mots et les nichoirs en forme de ponts. Elle écrit sur l'art, avec un petit a : bd, illustration, photo, peinture sur soie. Twitter : @Lubna_Lubitsch

Plus d'articles

Leave a Comment

*