unnamed

Quatre questions à Peaches

Peaches, la reine des agitatrices et icône de l’électroclash revient en France pour un show placé sous le signe de la transgression, du mauvais goût et de l’humour. Rendez-vous vendredi 18 novembre sur la scène de l’Aéronef, à Lille. Barbi(e)turix sera présent pour vous faire danser jusqu’au bout de la nuit lors d’un after party incendiaire. Tremblez lilloises !

La plus barrée des Canadiennes est de retour. Peaches, de son vrai nom Merrill Beth Nisker, sortait l’année dernière son cinquième album, un disque brut et fracassant, accompagné d’une ribambelle de clips tous plus zinzins les uns que les autres. Si elle n’a pas sorti d’album depuis I Feel Cream il y a sept ans, on ne peut pas dire que la chanteuse ait chômé : elle s’est d’abord illustrée par Peaches Christ Superstar, une version revisitée de l’opéra rock Jesus Christ Superstar, puis par un petit rôle dans le film de Céline Sciamma, Ivory Tower en 2010, une collaboration avec Major Lazer ou encore une comédie musicale queer inspirée de sa propre vie, Peaches Does Herself en 2013. Rien que ça.

A 50 ans, la Riot Grrrl semble atteindre l’acmé de sa notoriété. C’est sans doute le savant mélange de bizarrerie queer, de performances délirantes et de refrains savoureusement orchestrés qui fait la recette de son succès. La provoc’, Peaches, ça la connait. C’est même son fond de commerce. Mais n’allez pas croire que la diva pisse face caméra ou cavale nue sur un étalon pour le simple plaisir de choquer le chaland. Derrière le costume de super-héroïne trash se cache un engagement réel contre les réacs de tous bords et le sexisme, véritable cheval de bataille de la performeuse.

A l’occasion de son concert à l’Aéronef vendredi soir, dont Barbi(e)turix est partenaire, nous avons posé quelques questions à l’artiste.

1 – Tu es devenue une réelle icône queer et féministe. Est-ce que tu te considères comme telle ?

Je me considère comme une bosseuse honnête et tenace qui veut aider les gens à se sentir bien dans leurs corps et à considérer qu’ils ont le droit d’être tels qu’ils le veulent.

2 – Selon toi, quelles sont les principaux combats que les femmes doivent mener de nos jours ?

Nous devons nous montrer inclusive et travailler avec les hommes pour leur apprendre les enjeux de l’intersectionnalité. Les féministes doivent absolument apprendre à inclure tout le monde à leurs combats.

3 – Le 18 novembre nous serons ensemble sur scène, as-tu un message particulier à adresser au public lillois ?

Amusez-vous et restez bienveillants les uns avec les autres !

4 – Finis les phrases suivantes :

La France est… troublante et belle.

Tu voudrais enterrer… la droite réactionnaire.

Tu es fière de… travailler dur.

Ce qui t’inspire le plus… les communautés qui travaillent ensemble à construire de belles choses.

 

Première party  : Rag (dj set) et Raptor (vj)

Peaches (live)

After party : Ada (dj set), Rag (dj set), Louise de Ville (performance)

Vendredi 18 novembre 2016
21h-03h

L’Aéronef
Avenue Willy Brandt
168 centre commercial
59777 Euralille

Plus d’infos ici

 

Leave a Comment

*