12029673_10153681823174604_7773832010782597320_o-720x514

Fisheye consacre un reportage à Marie Rouge

Le magazine Fisheye consacre un mini documentaire à notre photographe préférée Marie Rouge. Réalisé par Igor Geneste, ce troisième volet de la série “Perception” explore l’univers de la jeune artiste à la sensibilité queer.

Comment retranscrire la perception d’un photographe ? C’est cette question qui habite la série documentaire d’Igor Geneste, qui s’amuse à dédoubler le point de vue de la photographe par un habile procédé de transposition filmique. Igor, et Marie Rouge qui réalise depuis plusieurs années les photographies des soirées Wet For Me, ont notamment tourné lors la dernière soirée au Cabaret Sauvage, ou encore lors du shooting de notre dernier flyer.

La douce voix de Marie Rouge accompagne la caméra, comme une confidence, et évoque un travail qui tente de déloger les normes de leur case. Les garçons, fragiles, posent mélancoliques tandis que les filles, fortes et brutales, provoquent et s’imposent.

 

Wet For Me – pride edition #2 © Marie Rouge pour BBX

 

Perception

 

 

 

Lubna

Grande rêveuse devant l'éternel, Lubna aime les livres, les jeux de mots et les nichoirs en forme de ponts. Elle écrit sur l'art, avec un petit a : bd, illustration, photo, peinture sur soie. Twitter : @Lubna_Lubitsch

Plus d'articles

2 Comments

  1. écho says:

    Talentueuse photographe du genre humain !!!
    Je crois que ce travail restera … il a une dimension esthétique, sociologique et anthropologie…

  2. So says:

    J’aime tellement les photos de Marie Rouge que je suis contente de pouvoir mettre un son dessus.
    Merci

Leave a Comment

*