HB_whaou

HauteButch : mode et empowerment

Derrière Haute Butch, il y a une histoire d’amour entre Karen et Michelle qui a commencé dans le nord de la Californie, une ligne masculine dessinée pour le corps des femmes et des trans, butch ou androgynes. Pour tous les corps, car la marque revendique et magnifie dans sa vitrine en ligne un style pour toutes les corpulences. Promis, on n’a pas d’actions dans l’affaire, c’est pour le plaisir des yeux et de la tête et parce que c’est de l’empowerment version grande classe.

Karen Roberts a fait des études de stylisme, elle a travaillé dans l’US Navy, a eu plusieurs métiers, a surmonté des addictions, à la coke, à l’alcool. Des addictions qu’elle a partagées avec Michelle. Elles se sont séparées, puis retrouvées dans une relation électrique et viscérale, qu’elles ont amadouée et se sont mariées en 2004. Une histoire d’amour forte et rocambolesque dont l’éclat éclaire le projet lancé par Karen et soutenu par Michelle.

Karen a lancé Hautebutch en 2012. Tout vient de sa propre expérience. Elle était alors agent immobilier et ne se sentait pas très à l’aise dans ses fringues de butch d’alors, dans un milieu de femmes perchées sur des talons aiguilles, dans un univers de codes vestimentaires professionnels marqués. Lasse de devoir se fringuer dans des rayons homme définitivement pas faits pour un corps de femme, elle a cherché et n’a pas trouvé de quoi remplir sa garde-robe de butch classy. On n’est jamais mieux servi que par soi-même…

Karen

L’entreprise prend définitivement son envol après une campagne de crowdfunding en 2014 pour lancer la collection 2015. Inspirée par Phillip Lim, Alexander McQueen, Rick Owens, Vivienne Westwood ou Yohji Yamamoto, Karen souhaite proposer autre chose qu’une mode androgyne mainstream toujours associée aux mêmes corps filiformes et surtout bien autre chose qu’une simple marque.

Il s’agit pour elle de promouvoir la visibilité des « butch/stud/dyke/queer/tomboy fashionistas/fashionistos ». Toutes ses mannequins sont singulières, différentes et sublimes. La fashion week te laisse de marbre ? Fais un tour sur hautebutch.com !

 

Isabelle

Isabelle aime les cabinets de curiosité et la vieille techno hardcore, la confusion des sens et les concentres Harley au clair de lune.

Plus d'articles

One Comment

  1. Mack Dihle says:

    What a wonderful surprise to see my images featured on your blog! Wonderful interview of Haute Butch. Thank you for choosing me to be the featured model! Sincerely, Mack Dihle

Leave a Comment

*