BURNT

Alicia Vikander : la nouvelle Lara Croft

Goodbye Angelina, welcome Alicia ! Le 28 avril 2016, le site The Hollywood Reporter a révélé l’identité de la prochaine actrice qui interprétera Lara Croft au cinéma : Alicia Vikander. L’actrice suédoise qui a reçu en février dernier l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour The Danish Girl, se porte décidément bien. Si certains critiquent déjà son physique je cite, « de gringalette », d’autres – comme moi – sont ravies de cette annonce.

Talentueuse et attrayante, Alicia se fait remarquer à l’âge de 23 ans dans le film suédois Pure (2011) grâce auquel elle remporte le Guldbagge Award de la meilleure actrice (l’équivalent suédois de nos Césars). Elle enchaîne ensuite les rôles dans des productions hollywoodiennes comme Ex Machina (2015), Agents Très Spéciaux (2015) et prochainement Jason Bourne (août 2016). En bref, ça roule pour elle !

Le reboot cinématographique de Tomb Raider sera réalisé par le norvégien Roar Uthaug (Dagmar : l’âme des vikings, 2012 et sa trilogie des Cold Prey en 2006, 2008 et 2010). Point rassurant, le réalisateur a déclaré : « J’ai toujours beaucoup aimé les personnages féminins forts et j’en ai mis dans chacun de mes films ».

Et dire que cet incroyable fantasme est né d’un jeu vidéo… Souvenirs.

Lorsque le 1er jeu vidéo Tomb Raider sort en France (31/10/1996), c’est le premier jeu avec un personnage féminin fort et indépendant. Pour ne rien gâcher, le jeu est l’un des premiers à être en full 3D. Lara part donc avec de bons avantages. Sans compter bien sûr sur sa poitrine et ses fesses disons… généreuses. Merci au créateur du personnage, Toby Gard, qui estimait que quitte à voir le dos d’un personnage pendant des heures, autant qu’il soit agréable à regarder. Qui parmi nous s’en plaindra ?

Grâce au personnage, le jeu vidéo glisse même vers le statut d’« œuvre culturelle » car Lara est la première héroïne virtuelle, au monde, à qui une exposition est dédiée dans une galerie d’art, en l’occurrence chez Arludik – Contemporary art for entertainment. Le fondateur de la galerie, Jean-Jacques Launier, parle même de Lara Croft comme de la Mona Lisa du jeu vidéo (voir témoignage, à partir de 3:00). Pas mal.

Square Enix

Dès la sortie du jeu vidéo, le personnage de Lara devient un fantasme mondialisé. Et le phénomène dérape rapidement. De l’archéologue aventurière qui brave les dangers et voyage de part le monde sans compagnon masculin « pour la protéger », Lara devient le personnage sexy « qu’on se ferait bien si elle était réelle ». On la retrouve dans des clips, des publicités, à la Une de magazines (de Libération notamment) et devient une icône sexy des années 90. Réappropriée par la culture populaire, on trouve Lara partout (même dans le porno avec de « fausses » Lara).

Nouveau problème : les films Lara Croft : Tomb Raider (2001) et Lara Croft Tomb Raider : Le Berceau de la Vie (2003) sont descendus par le public et la critique. Et les jeux vidéo qui suivent sont bourrés de bugs et délaissés par les joueurs. La licence Tomb Raider et Lara par conséquent semblent vivre leurs derniers jours.

Avec les jeux vidéo Tomb Raider sorti en 2013 et le non moins intéressant Rise of The Tomb Raider (2015), Lara a bien changé. Elle ressemble davantage à la fille d’à côté, plus crédible et plus vulnérable aussi. Ce qui ne l’empêche pas de botter des culs à tout va ! Pour notre plus grand plaisir, évidemment. Si le reboot au cinéma s’engage sur la lignée des deux derniers jeux vidéo, gageons que nous allons de nouveau nous enflammer pour Lara. Alicia, on compte sur toi

 

Charlotte

Twitter : @ChaNoailles

 

 

 

Charlotte

Quand elle n'écrit pas sur ses coups de <3, Charlotte tente de progresser en skateboard et d'arrêter de se perdre dans Paris. Vainement.

Plus d'articles

6 Comments

  1. timide says:

    … Ah non ! Pas possible pour timide.

    Je préfère mon anorexique non-boulimique, botoxée, froide et plastiquée, maman et mariée à ces heures mais jamais divorcée. (ne pas confondre tomb-raider avec tomb-oy. Cheers indeed.)

    désolée, y a donc rupture de contrat, Lara ! :-)

  2. Charlotte says:

    Je préfère Alicia ;) Vivement le 1er trailer pour voir si elle est crédible dans le rôle. A suivre !

  3. timide says:

    100% d’accord @Charlotte ! Attendons de voir l’artiste à l’oeuvre. D’autant plus qu’en dehors de tout, la nouvelle recrue fraîchement castée est juste ravissante …

  4. Charlotte says:

    Elle est effectivement pas mal du tout ;)

  5. timide says:

    Charlotte @BBX

    Pour l’instant, elle ressemble plus à une “djette” de la Wet qu’à une Croft ! Mais, elle a déjà des fans … à commencer par Charlotte, cette bonne volonté.

    (nb : Le plan du métro de Paris toujours avec soi pour ne pas se perdre, où au moins, pour savoir comment on est perdu(e). ;-)

  6. Charlotte says:

    J’ai hâte de la voir en Croft, c’est sûr ! :)
    Quant au plan, j’utilise désormais Google map (best friend ever!).

Leave a Comment

*