3656174533_700ffee447_z

Top 10 des aliments les plus sexy

Le cul et la bouffe, ça va ensemble, parole d’épicurienne ! Loin des clichés que la nourriture évoque dans l’imagerie sexuelle – la banane qui s’enfile délicatement entre les lèvres, le champagne qui jaillit de sa bouteille, ou encore la scène éculée du couple nu se recouvrant de crème chantilly – il y a dans la nourriture un potentiel érotique très fort.

Mais attention, tout n’est pas érotique dans la nourriture. Sans vouloir jouer au moraliste de bas étage, un aliment qui cause la disparition d’une espèce animale (le Nutella par exemple qui tue les orangs-outans) ne me semble pas vraiment sexy. Le sexy se doit – à mon humble avis – d’être le plus éthique possible. Le sexy est conscientisé et peut être politique, oui, oui.

Le but premier de cet article est de vous faire découvrir le potentiel érotique de certains aliments que vous ne soupçonniez pas. Sortons des sentiers battus ! Abandonnons chantilly et crème chocolatée, laissons au placard sirupeux et cerises confites. Voici le Top 10 des aliments les plus sexy : pour leur parfum, leur goût ou leur texture. A tester, seule, à deux ou à plusieurs. Par tous les pores, tous les orifices et avec tous les sens (mais laissez vos oreilles tranquilles) !

10. Le mapple sirup

Si la sève de l’arbre, ça vous parle, comme un fluide sexuel, si vous êtes familière de l’écosexe ou encore si le Canada vous manque quand vous mangez des pancakes. Ne l’oubliez pas : dégoulinant, collant, sucré, le sirop d’érable est fait pour vous.

9. Une tomate bien juteuse

A la fois sucrée et salée, totalement rafraîchissante en été, la tomate pique un peu sur la peau, comme le sel de l’eau de mer. Sucez en la peau, croquez dedans, éclatez la entre vos mains.

8. Le fruit de la passion (qui porte bien son nom)

Vous n’y avez peut-être jamais goûté mais il sera temps, en 2015 de le faire vous même. Il évoque l’amour fou, la passion ardente. le fruit de la passion, oui, mais pas seul, en cheesecake cru.

7. La figue, fruit métaphorique

Deux pouces pour l’ouvrir tels les doigts qui écartent la vulve pour atteindre le clitoris avec la langue, une texture parfaite, un goût délicat : la figue.

6. La crème de châtaigne, si romantique

Ça commence par une cuillère, comme une rime, ce premier “Je t’aime” qu’on voudrait ne jamais oublier. On finit par en terminer le pot et ne jamais culpabiliser : la crème de châtaigne.

5. Le risotto de maman

L’alliance de la texture parfaite du riz presque gluant au vin blanc : l’addiction qui ne provoque jamais d’overdose et si l’Italie vous manque : le risotto.

4. Le sel fumé, l’addiction gourmande

Vous êtes accroc au Lapsang Souchong ? Préparez vous à ne jamais sortir votre nez du bocal qui enferme le sel fumé. C’est un peu le parfum post-sexe, le moment euphorique et transcendant, un peu comme une première fois, quand on croit que tout est possible.

3. La crème onctueuse de noix de cajou

Elle est simple à faire et rapide à manger. Elle ne colle pas, ne dégouline pas. Elle se suce et se lèche, mais reste au coin de la lèvre. Riche mais bonne pour le corps, addictive aussi, comme une pratique sexuelle qu’on a envie de répéter mille fois : la crème de noix de cajou.

2. La mangue, madeleine exotique

Simple mais efficace, elle subjugue par sa douceur au toucher. Elle coule comme il faut sur la peau. Légèrement sucrée, avec cette arrière saveur qui nous rappelle un autre goût (…), la mangue est un peu la madeleine du sexe lesbien.

1. L’avocat, sans costume, de préférence

Il se veut soudainement au dernier moment, comme par surprise. Il s’ouvre dans la hâte et un peu comme on veut, il suffit d’ôter le noyau. On l’écrase ou on le bouffe à même la peau. L’avocat ne se mange qu’avec les doigts.

En espérant que cet article vous aura donné envie de cuisiner des fruits défendus, ou à défaut, de déguster ceux que l’on aura préparé pour vous !

Et vous, quels sont les aliments qui vous mettent l’eau à la bouche ?

Sarah

Sarah

Sarah parle de cul et d'amour mais aussi de bouffe vegan, de genre et de féminisme. Passion vélo et gingembre addict. Nouvellement vidéaste, elle espère flooder la toile de sa vision du porno. Twitter : @sarahdevicomte

Plus d'articles

4 Comments

  1. Artemisia.g says:

    ça ouvre bien l’appétit, merci :) De mon côté, je ne lie pas forcément le sexe à la nourriture, d’une part parce que je préfère baiser le ventre (presque) vide et, d’autre part, parce que de vieux souvenirs liés au manque de bouffe durant l’enfance font que “jouer avec la nourriture” sonne wrong pour moi. J’imagine qu’il en va un peu de même pour les personnes qui ont eu un rapport difficile, troublé ou traumatisant à la nourriture. Mais quoi qu’il en soit, je repère souvent les bonNEs amantEs à leur gourmandise. Pour moi, quelqu’unE qui déguste un gâteau au chocolat, par exemple, qui manifeste son plaisir gourmand, qui en redemande ben… c’est HOT. Je sens, je sais que cette personne va me déguster moi aussi, longuement, sans se lasser. Miam!

  2. C-M.C says:

    Merci Sarah !

    alors, timide, lui-aussi, en fidèle personnage sensible et amoureux des réjouissances terrestres partage avec générosité une liste bien-aimée :

    1 – Le citron luisant sur un dos de Cabillaud frais.

    2 – La fraise en effervescence absolue dans son alcôve à Champagne.

    3 – La noix sur son lit de roquefort en Seigle.

    4 – La tomate cerise, entre échalote et olive noire dans une harmonie de Boulgour au balsamique.

    Enfin,

    5 – La poire succulente ornée de sa robe chocolatée de noir et posément assortie aux rondeurs glacées de la douce Vanille mais … sur crêpe de Dentelle.

    ….

    Voilàvoilà ! Longue vie à BBX, le site des gouines et des barbies qui ont du goût !

  3. Greenouille says:

    Au risque de casser l’ambiance et de passer pour la relou de service, le nom du fruit de la “passion” n’a rien de sexuel : il a été nommé comme ça par les conquistadors espagnols en référence à la “passion du Christ”, du latin “patior”, souffrir, endurer, …

    Voilà, c’était la minute “je ramène ma science”, Maintenant je sors.

    (très bon article, au passage)

  4. stobaz says:

    Roudoudou !
    Merci pour ces idées (AL)Léchantes et gourmandes !
    la crème de cajou me cajole déjà !

Leave a Comment

*