vag6

Pour les créatrices de ce compte Instagram, “Tout est une chatte”.

Un cosse de petit pois, un coquillage, un immeuble, un canapé, une fleur, une tranche de mortadelle (on est pas sûr pour le dernier)… Si tu regardes attentivement, les vagins sont partout ! En tout cas, c’est ce que pensent les créatrices du compte Instagram “Look At This Pussy” Chelsea Jones et Eva Sealove.

C’est au départ d’une simple blague que les deux amies ont lancé leur compte Instagram en 2014 : elles avaient pris l’habitude de s’envoyer des photos d’objets du quotidien évoquant la forme d’un vagin par texto. 145 vagins photos plus tard, Look At This Pussy compte plus de 87000 followers qui, comme elles, voient des vulves partout.

Si le compte prête à sourire (qui ne sourit pas en voyant un vagin?), il a également le mérite de nous offrir une vision poétique, amusante et décomplexée de l’anatomie féminine. Avec sa galerie étonnante de vulves/fruits/arbres/légumes et autres objets détournés, Chelsea Jones et Eva Sealove nous montrent que tous les vagins sont dans la nature.

En postant ces photos, les deux amies avaient pour ambition de désacraliser le sexe de la femme, qui est encore aujourd’hui auréolé de mystère ou encore synonyme de honte dans l’inconscient collectif. A contre-courant de la fétichisation extrême des corps sur Instagram (#thighgap), plateforme bien connue pour ses multiples censures du corps féminin (pas de poils, de règles ni de vulves ou de photos d’allaitement), Look At This Pussy fait tomber les tabous en proposant des représentations moins consensuelles du vagin, loin des images «aseptisées et sexualisées» généralement admises.

Une démarche féministe assumée qui permet de prendre du recul sur la représentation du sexe féminin et toutes les injonctions à la perfection qui l’entoure. Car comme aiment le déclamer les deux fondatrices : “Nous pensons que tous les vagins sont parfaits dans leurs ‘imperfections”.

Et n’oublie pas, la beauté des vagins est partout, il suffit d’ouvrir les yeux ! Sinon tu peux toujours ouvrir ton application Instagram.

Julie.R

Buveuse d'encre et de cachaça. Team Poufsouffle. Attend la fin de l'impossible.

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

5 Comments

  1. Artemisia.g says:

    Miam, ça fait saliver :p

  2. timide says:

    Pauvre petite bête !

    “L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.”

  3. what the fuck says:

    vagin vagin… il ne s’agit pas ici de vagins mais de vulves, Quand va-t-on commencer à appeler une chatte une chatte ? c’est agacant à la fin… Petit cours d’anatomie… le vagin, c’est “le trou”, celui où on peut mettre ses doigts, un tampax, ou divers choses selon l’envie ou le besoin ; la vulve ( ou chatte, sexe, teuch, minou, shneck et autres noms fleuris) ben c’est pas que ça, c’est l’ensemble : les levres petites et grandes, la partie visible de l’iceberg clito, la sortie de l’urètre ET le vagin. Enfin, son entrée tout du moins. c’est ce qu’on voit quoi. Et la, je ne vois aucune photo de vagin, je vois des photos de chatte.

  4. lab says:

    Tout ce que la nature a créée ressemble à un vagin, tout ce que l’Homme a créé ressemble à un phallus.

  5. Sophie says:

    Merci “what the fuck”. So true.

Leave a Comment

*