culotte-gate1

Taxe tampon : L’action du collectif “Culotte Gate”

La décision de l’Assemblée nationale de maintenir la TVA à 20 % sur les protections hygiéniques a entraîné de nombreuses réactions de colère, que ce soit au niveau d’associations et collectifs, ou de femmes, anonymes ou non. Le fait qu’en 2015, les tampons, serviettes et coupes menstruelles ne soient pas reconnus comme des produits de première nécessité est totalement aberrant et témoigne du sexisme de la classe politique (pour revivre les débats de l’Assemblée nationale, les propos machistes du secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, ou en savoir plus sur les produits soumis à la TVA, relisez la tribune d’Isabelle !). Après le collectif Georgette Sand qui avait lancé une pétition pour la baisse de la TVA, c’est au tour des membres du collectif Culotte Gate de faire parler d’elles !

Agir contre la taxe tampon

Tout a commencé par une discussion sur le forum de Madmoizelle.com entre plusieurs membres révoltées par la décision de l’Assemblée nationale. Parmi les idées qui ont germé, celle d’envoyer des culottes tachées de faux sang à François Hollande et Manuel Valls, mais aussi aux autres élus de la République (comme la ministre de la Santé Marisol Touraine, la secrétaire d’État chargée des droits des femmes Pascale Boistard, et bien évidemment Christian Eckert). Le Collectif Culotte Gate s’est ainsi créé entre inconnues et l’initiative coup de poing a été soutenue par l’association FièrEs. Des centaines de culottes tachées de rouge ont ainsi été glissées dans des enveloppes accompagnées d’un manifeste expliquant leur action.
Les envois se poursuivent de toute la France et vous pouvez vous aussi bien évidemment participer ! Il vous suffit d’imprimer le manifeste disponible sur la page Facebook du Culotte Gate, de tacher une de vos vieilles culottes (à votre imagination : peinture, encre, vernis à ongles, fruits, faux sang…) et de glisser le tout dans une enveloppe envoyée à l’Assemblée nationale ou à certains députés ou membres du gouvernement en particulier.
Comme le précise l’association FièrEs, il s’agit uniquement de culottes usagées pour éviter tout gaspillage. En revanche, des sous-vêtements neufs ainsi que des protections hygiéniques sont actuellement collectés en faveur des femmes réfugiées qui en ont cruellement besoin. Le manifeste du Culotte Gate explique d’ailleurs que les protections hygiéniques sont « un produit de première nécessité pour tout-e-s et encore plus pour les personnes vivant dans la rue, pour le maintien de la dignité la plus élémentaire. »

Le relais des medias

L’originalité du Culotte Gate a permis une bonne couverture médiatique, l’info ayant été repris ces derniers jours par de nombreux journaux et sites internet. Bien évidemment, les commentaires sexistes et condescendants fleurissent. On y apprend que (je cite) « les tampons ne sont pas du tout un produit de première nécessité », que les femmes participant à cette action « exacerbent leur identité sexuelle et se regroupent en ligues communautaristes qui réclament des traitements spéciaux », et l’on y reçoit certains conseils : « Militez si ça vous chante, mais prendre à parti des politiques, en leur envoyant des colis répugnants est inacceptable. »

Heureusement, d’autres personnalités se sont exprimées sur la Taxe Tampon, comme l’a fait Sophia Aram lors de sa chronique sur France Inter. Au Royaume-Uni, où la taxation des produits d’hygiène intime féminine fait également débat, une vidéo parodique a été lancée par le collectif Luxuriously Taxable, présentant les tampons comme un réel produit de luxe.

Le collectif Georgette Sand vient également de sortir son clip de mobilisation “Laissez moi saigner” et organise un rassemblement mercredi 11 novembre, à 15h, place du Châtelet, « pour demander avec force et créativité l’abaissement du taux de TVA sur les protections périodiques à un taux super réduit. »

Marion

Marion aime les mots sexy et/ou complexes, construire (sous la torture) des responsive sites et frimer en tweetant des citations de Rainer Maria Rilke tout en regardant The Walking Dead. Twitter : @RainbowGirl007

Plus d'articles

One Comment

Leave a Comment

*