image

PLAYLIST : “LA FIN DE L’ÉTÉ / LES FILLES ET LES BOUCLES #4″

Qui dit rentrée dit recommencement. Intégration d’une nouvelle boucle. Réapparition d’un cycle, que l’on veut peut-être toujours plus souple. La boucle. Qui se répètera. À l’infini. Encore et encore. La boucle. L’éternelle et immanquable boucle que l’on compose, que l’on subit, dans laquelle on s’insère tous avec résignation. La boucle.

Faite des déceptions du temps qui passe. Des surprises face au matin, qui parfois surprend. Des attentes de nuits qui déçoivent, de temps en temps. Humeurs et bonheurs multiples se feront chaîne jusqu’à l’inévitable rentrée prochaine. Et nous vous parlerons, encore et encore, du temps qu’il fait et des nuages qui seront. Des artistes qui nous retournent le cœur, des nouvelles perles qui apaisent la peur. Nous verrons la foudre, et la pluie s’abattre lentement, sur les portes de La Machine, pour une Wet For Me de rentrée. Encore et encore. Encore une fois. Parce que. La boucle ne se boucle jamais vraiment. Encore et encore. Nous vous prédirons l’avenir dans une chatte de Rorschach. Nous élèverons minous et chatons à la pelle en veux-tu en voilà, puis nous nous épancherons sur les films que tu ne rateras pas, les photographes dont fièrement nous brandirons les clichés, puis la politique, les sujets de société qui rendent nos apéros et autres brunchs salés, un peu plus sacrés.

Dans un an, jour pour jour, nous reprenons nos claviers, comme à chaque rentrée, pour vous faire encore un peu rire, pour animer vos journées de textes insolites, parfois « pour du lol », parfois « pour du sérieux », parfois pour titiller, parfois pour expliquer. Puis dans un an, jour pour jour, nous publierons de nouveau, une belle playlist pour clôturer l’été. L’été savoureux. L’été brouillon. Pour saluer l’année brouillard, qui s’écharpe encore une fois, sur les starting-blocks boiteux, de nos boucles pleines de nœuds. La semaine prochaine nous écrirons la rentrée. Mais aujourd’hui, parce que c’est encore un peu le soleil, dans nos cœurs et nos mains remplies de sable, de sel et de mer agitée, aujourd’hui c’est la dernière de la saison ; la plus paisible, la plus longue, la plus généreuse, histoire de ne pas affronter la pluie, ni le froid, pas pour l’instant ; histoire de faire l’autruche encore une fois, une dernière fois, allez, encore, encore, encore un peu. Play.

Adeline

Caution musicale de la team et rédactrice en chef du mag Heeboo, Adeline est amatrice de sonorités brutes et de soirées sans façons. Elle aime : le bleu / ponctuer ses interventions de points / râler. Ses soirées à elle (et à tout le monde) : Sneaky Sneaky.

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. timide says:

    Et comme diraient Les connards stressés : “c’est bon là ? La boucle est bouclée ?”

    Merci A. !!!

Leave a Comment

*