1921127_10152888394283558_4922872412638197797_o

Hyphen Hyphen, la grande interview

Silya de senZ, notre journaliste avec frontière et sans investigation, fatiguée de couvrir les hostilités aux quatre coins du monde et d’ailleurs fraichement revenue d’un conflit à Melun, a décidé de se lancer dans l’interview poseeey. Ses premiers cobayes et pas des moindres : les jeunes et talentueux musiciens du groupe électro Hyphen Hyphen. Interview en images.

Mais d’abord Hyphen Hyphen, kézako ? C’est un quatuor de jeunes prodiges qui nous vient de la Baie des Anges (de Nice donc, bande d’incultes) et qui distille depuis 2009 (ils étaient encore biberonnés), des tubes électro-rock envoutants. Un jeune groupe aussi agréable à écouter qu’à voir sur scène, en témoigne la chanteuse charismatique, qui nous transporte tant et si bien qu’on a l’impression de suivre une messe musicale, un prêche énergique, la communion de la pop, du rock et de l’électro.

Hyphen Hyphen ce n’est pas un mais quatre talents à suivre. On retrouve une bassiste envoutante, un guitariste électrisant et un batteur puissant. Des personnalités différentes qui ont accepté de jouer le jeux d’une interview décalée avec des moyens technique digne d’une télé d’Europe de l’Est dans les années 60. Admirez leur côté aventureux ! Alors non, on ne parlera pas de leurs tatouages, ni de leur sens aigu de la communication (jeunes oui, mais avec déjà six ans de carrière), on ne parlera pas non plus de la profondeur de leurs textes et de la beauté endiablée de leur premier album (Times, dans les bacs le 18 septembre). Rencontre au sommet :

Hyphen Hypen sera en dj set samedi 12 septembre à la Machine du Moulin Rouge dans le cadre de la WET FOR ME

Plus d’informations sur la page Facebook d’Hyphen Hyphen, sur leur Tumblr et leur soundcloud. 

Silya de senZ

 

One Comment

  1. timide says:

    Cool, merci !

Leave a Comment

*