7

Gerda Wegener : La femme derrière Lili Elbe

Il y a quelques jours, les médias ont relayé l’image d’Eddie Redmayne métamorphosé sous les traits d’une femme pour le film The Danish Girl. Ce biopic réalisé par Tom Hooper (Les Misérables, Le Discours d’un roi…) est tiré d’un roman éponyme, un best seller écrit en 2001 par David Ebershoff. L’écrivain américain s’est inspiré de la romance entre Gerda Wegener et Lili Elbe, deux artistes des années folles. Particularité ? Lili est née Einar Wegener, c’est la première femme trans à avoir procédé à une chirurgie de réattribution. Récit d’une romance historique.

Gerda Wegener est une portraitiste et dessinatrice franco-danoise passée par les Beaux Arts de Copenhague. En 1904, à 19 ans, elle épouse Einar Wegener, lui aussi illustrateur. En quête de liberté et de prospérité, le couple fuit la capitale conservatrice danoise et s’installe à Paris en 1912. Ils arrivent à l’hôtel d’Alsace, dans l’immeuble même où Oscar Wilde est mort une dizaine d’années auparavant. Le couple passe des jours à lire les œuvres du dramaturge anglais. A s’interroger sur la sexualité, l’interdit, la transformation, la beauté et la tragédie qui en découlent. Rapidement, Gerda se fait un nom dans la scène artistique parisienne grâce à ses illustrations sensuelles et libertines. On y retrouve souvent une beauté mystérieuse, aux cheveux courts, coiffée d’un bibi, aux lèvres ourlées de rouge à lèvre carmin. Une inconnue jusqu’en1913, où l’identité du personnage est révélée au grand jour : il s’agit d’Einar, ou plutôt de Lili.

La transformation a débutée il y a plusieurs années, lorsque le modèle de Gerda, l’actrice Anna Larsen, ne peut se déplacer. L’artiste propose alors à son mari de la remplacer, en lui tendant une paire de bas et des talons. C’est le point de départ d’une longue transformation et d’une grande complicité entre l’artiste et sa nouvelle muse. Grâce à cette période intensément créative, la carrière de Gerda est en plein essor. Ses expositions, toujours plus provocatrices, entrainent des protestations et certains hurlent au scandale. En parallèle, elle collabore avec de nombreux magazines, comme le Vogue, illustre de nombreux livres et organise des soirées légères et mondaines (rappelons que nous sommes en plein dans les Années Folles).

On murmure que le couple parlait de Lili comme d’une troisième personne. Et que Gerda préférait parader au bras de Lili plutôt que d’Einar. Quoi qu’il en soit, en 1930, Lili prend le train direction l’Allemagne et subit cinq opérations de réassignation sexuelle en deux ans. De retour à Copenhague, le couple organise des expositions afin de financer les opérations, jusqu’à ce qu’un journal dévoile la première identité de Lili au grand jour. Le Roi annule leur mariage et Lili reçoit un passeport avec son nouveau nom. Les deux femmes se séparent amicalement. Dans l’espoir de devenir mère, Lili décide de se faire transplanter un utérus. Son corps rejette la greffe. L’opération lui sera fatale.

Leur histoire est méconnue et aurait pu tomber dans l’oubli si dans les années 50, les mémoires de Lili Elbe n’avaient pas été retrouvées. Les dessins érotiques de Gerda eux, sont réapparus dans les années 80 à Copenhague. Aujourd’hui, pour replonger dans leur histoire, on emporte The Danish Girl dans sa valise, en attendant le biopic prévu pour janvier 2016 !

Chloe

Caution geek de BBX, Chloé écrit sur l'art, le théâtre et le cinéma. Passion fast-food, salopettes et nuits blanches. Toujours OK.

Plus d'articles

3 Comments

  1. timide says:

    Merci pour ce CR explorateur.

    #typoBBX

  2. Guitteaud says:

    Utiliser un acteur cis est une insulte pour cette pionnière de la tansidentité.

  3. Maelys says:

    Pitié ! Arrêtez avec vos ” c’est une insulte d’utiliser un acteur cis”!
    L’acteur est grandiose, Lili nait sous nos yeux, la magie opère, nous bouleversant.
    Merci BBX pour cet article!

Leave a Comment

*