loud-750

Le Festival Loud and Proud en 10 clips

Du 2 au 5 Juillet, la Gaîté Lyrique accueille pour la première fois un festival de musiques et cultures queer. Barbi(e)turix a sélectionné pour vous dix artistes en équilibre sur le tremplin de la gloire, dix pépites musicales d’une programmation éclectique.

Anna Meredith / 2 juillet

Prodige de la scène musicale électronique, acoustique et symphonique, la jeune écossaise cache de multiples talents. Résidente au BBC Symphonic Orchestra, elle confie également ses talents musicaux au monde de la mode, comme par exemple pour la campagne Prada de l’année passée, compose des Opéras et joue les jurés pour des émissions de télé. Anna Meredith officiera pour l’ouverture du festival le jeudi 2 juillet. A ne louper sous aucun prétexte.

SSION / 2 juillet

Prononcez SHUN, le projet de Cody Critchloe, SSION, n’est pas la découverte de l’année, loin s’en faut. Actif depuis une bonne dizaine d’années, l’artiste a connu des débuts ultra punks,avant d’acquérir une reconnaissance de ses pairs notamment grâce à son travail pour Kylie Minogue, Gossip ou Charlie XCX.  Cody Critchloe réalise en effet ses propres clips – tous aussi géniaux les uns que les autres – ou ceux des autres… Vidéaste professionnel, compositeur, chanteur émérite et bête de scène, SSION est une diva oui, mais une diva à moustache !

LE1F / 4 juillet

Parfois le hip/hop underground-indé nous réserve quelques surprises. Alors qu’on s’attendrait à un énième hit du mois, (celui que l’on Shazam passé les 5 secondes d’écoute en flairant le potentiel), on découvre que le rappeur en question se travestit, milite, fait du bootyshake et aime vraisemblablement les garçons. Un univers riche et puissant, surtout pour les amateurs de rap US Queer dont les protagonistes ne sont que trop peu nombreux, qui donne un grand et bon coup de kick dans un milieu ouvertement macho, homophobe et bœuf.

Zebra Katz / 3 juillet

Ojay Morgan aka Zebra ‘fuckin’ Katz, figure dark et rugueuse de la scène rap Queer US se construit au fur et à mesure des années un univers africano-queer : un flow sombre, un beat plutôt inquiétant pour ne pas dire malsain et une reconnaissance d’artistes divers qui le remixe à foison, tels que Grimes, Azaelia Banks, Busta Rhymes, Tricky et plus récemment Monsieur Monsieur. Si certaines personnes courbent l’échine devant des cassos aux chaînes en or, pépés qui se déhanchent sur des yachts et refrains à billets verts, Zebra Katz peut allégrement reprendre les tics verbaux et musicaux de Nicki Minaj et s’affirmer tête haute comme un excellent rappeur.

Noise Manifesto Presents Decon / Recon / 4 juillet

Collaboration inespérée entre rRoxymore, Oni Ayhun, Aquarian Jugs (aka Planningtorock) et Jaguar Woman (aka Paula Temple), Decon/Recon s’annonce comme l’une des expériences les plus excitantes et les plus attendues de l’année. Peu d’informations encore mais une curiosité piquée à vif.

Cakes Da Killa / 4 juillet

A croire que les rappeurs hétéros ont définitivement du souci à se faire – et c’est tout le mal qu’on leur souhaite – Cakes Da Killa, aux lyrics qui cherchent la petite bête et au beat survitaminé donne d’ors et déjà des envies de moiteur dans une salle comble de concert. Petite pépite qui se devrait d’être dans les oreilles de tout le monde, on vous invite avec un empressement d’adolescente à venir tortiller vos petites (ou non) fesses devant Cakes Da Killa.

Fiodor Dream Dog / 3 juillet

La présence de l’énigmatique Fiodor Dream Dog au festival Loud and Proud ravira celles et ceux qui auraient raté sa release party au Point Éphémère. On se laissera porter par le plaisir d’entendre sa voix sensuelle et ses rythmes hypnotiques…

Clara 3000 / 4 juillet

Ne pas parler de Clara 3000 aurait été comme briser le cœur de beaucoup de jeunes filles. DJ émérite et touche à tout, Clara 3000, c’est LA relève parisienne de la scène électro dj féminine. On la voit parfois traîner son allure androgyne dans les meilleures soirées électro lorsqu’elle n’est pas en train d’y mixer. Clara semble ne demander qu’une chose, évoluer vers le puissance 10 000. On le lui souhaite.

Léonie Pernet / 2 juillet

Affiliée au label Kill The Dj, Léonie Pernet, c’est un nouveau souffle dans le paysage musical indépendant actuel. Petit génie chevelu à l’ouest à la voix lancinante et profonde, Léonie Pernet transforme ses lives en orgie de percussions.

Christeene / 4 juillet

Auto qualifiée de Drag Terrorist, Christeene veut bousculer à base de grimaces, d’allures et de clips douteux, une image musicale LGBT beaucoup trop lisse à son goût. Soit ! Tous les goûts sont dans la nature et on ne demande finalement qu’à être un peu malmené… Les Drag-queens seront donc à l’honneur le samedi 4 juillet. Hâte.

Et le 04 juillet, Barbi(e)turix sera de la party avec Nari Fshr aux platines du foyer avec Peanut Butler, Karim & Karam, House of Moda !

 

 

 

An Si

Sbire candide de BBX, An Si s'intéresse à la culture queer, porn et mainstream. Ré-invente la langue française avec ses fautes d'orthographe.

Plus d'articles

Leave a Comment

*