35786-prog-la-jeune-fille

La jeune fille envahit le forum des images

Gros coup de foudre en perspective pour toutes les cinéphiles aimant les jolies jeunes filles : le Forum des images à Paris propose du 10 juin au 26 juillet un cycle sur la jeune fille dans le cinéma.

Partant du constat que le motif de la jeunesse et plus particulièrement celui de la jeune fille est un motif récurrent dans le cinéma, le Forum des images offre donc de revenir sur les spécificités de cette figure. L’ancienne vidéothèque de Paris propose ainsi de déconstruire l’image de la jeune fille qui, si elle nous paraît naturelle, n’est que construction sociale, historique et esthétique. Des grands classiques du cinéma aux blockbusters américains en passant par des films très pointus, la programmation est large et permet de multiplier les approches de la figure de la jeune fille sur grand écran.

Notre sélection // Films :

Les adolescentes d’Alberto Lattuada. Dans l’Italie des années 1960, Francesca découvre les plaisirs charnels dans les bras d’un ami de ses parents.

Une vraie jeune fille de Catherine Breillat. Retiré des salles peu de temps après sa sortie en 1976, le premier film de Catherine Breillat donne à voir avec intensité les premiers émois adolescents, dans leur joie mais également leur déception.

A nos amours de Maurice Pialat. Ce grand classique met en scène la très jeune Sandrine Bonnaire qui découvre l’amour entre Paris et les plages du sud de la France sur fond de déchirements familiaux.

Hadewijch de Bruno Dumont. Coup de poing dans le ventre par sa conclusion, ce film puissant met en scène Céline, jeune dévote chrétienne, qui bascule dans le fondamentalisme, poussée par son amour quasi-charnel de Dieu.

Madeinusa de Claudia Llosa. Dans un village des Andes, une fois par an lors de la Semaine Sainte, la notion de péché disparaît. C’est le moment que choisit le maire du village pour déflorer sa fille alors qu’elle est irrésistiblement attirée par un garçon venu de la capitale.

Summer d’Alanté Kavaité. Prix de la mise en scène à Sundance en 2015, ce film lituanien dresse l’histoire d’amour de deux jeunes filles, l’une très solitaire et l’autre pressée de vivre.

 Notre sélection // Rencontres :

La jeune fille, une fiction fragile ? Autour d’Adrienne Boutang, spécialiste des transgressions au cinéma, sera examinée la fragilité récurrente de la jeune fille sur grand écran, perpétuellement menacée par d’autres figures féminines.

Ouvrir la jeune fille. Passage de l’enfance à l’âge adulte, la figure de la jeune fille représente l’âge de tous les périls entre construction de l’image de soi et montée en puissance de son être. La discussion sera animée par Raphaël Nieuwjaer, fondateur de la revue en ligne Débordements.

 

Plus d’infos : La Jeune fille au Forum des images, du 10 juin au 25 juillet

 

 

Marie B.

Accro au Scrabble, aimant les rousses façon Faye Reagan, Marie affectionne au moins autant la politique que les romans fin de siècle.

Plus d'articles

2 Comments

  1. timide says:

    … qui a l’air passionnant. @BBX : merci pour l’info !

  2. Lysoon says:

    Un bon moyen pour fêter l’été

Leave a Comment

*