HEFORSHE ADD

HEFORSHE LA CAMPAGNE FEMINISTE INVERSEE DEBARQUE EN FRANCE

On vous en parlait il y a quelques temps déjà avec le discours poignant d’Emma Watson au siège de l’ONU à New York, la campagne HeForShe lancée en septembre 2014 trouve enfin un écho en France. Nous avons voulus nous renseigner sur ces hommes qui assument d’être féministes en France.

Concrètement HeForShe rejoint les multiples mouvements solidaires et engagés qui ont buzzés sur la toile ces derniers temps (#BringBackOurGils,#NotInMyName…) avec ses nombreux soutiens qui se font prendre en photo avec une pancarte #HeForShe. Vous n’en avez sans doute pas (assez) entendu parler mais du côté Outre-Atlantique la campagne cartonne depuis son lancement… ce qui en fait son originalité est qu’elle est avant tout adressée aux hommes, avec des soutiens de taille, Barack Obama himself ainsi que Ban Ki-Moon, c’est dire.

Plus de 360 000 fans sur Facebook, 186 000 followers sur Twitter.

Est-ce l’effet Emma Watson ou subitement les hommes et les femmes auraient compris qu’il vaut mieux combattre ensemble les inégalités de genres pour que ça soit profitable à tout le monde ?

HeForShe se défini comme étant un mouvement de solidarité dédié à l’égalité des sexes rassemblant la moitié de l’humanité pour en appuyer l’autre moitié de l’humanité. A ce jour 275 554 hommes ont pris la parole en faveur de l’égalité des sexes dans le cadre de HeForShe. Une goutte d’eau dans un océan d’inégalités et pourtant c’est une grande première à une échelle internationale.

Seul hic le site HeForShe exclu les femmes de participer à la campagne… Impossible malgré nos efforts de rejoindre le mouvement lorsque la seule question pour ce faire s’avère être « Es-tu un homme prêt à défendre le droit des femmes ? ». WTF ?! Emma Watson nous aurait menti ? On espère juste que HeForShe ne s’inscrit pas dans un trip paternaliste où l’homme serait l’unique sauveur des femmes qui verraient leurs droits bafouées…

Malgré cette maladresse, cette campagne a pourtant le mérite de casser le préjugé pourtant tenace d’un féminisme qui serait contre les hommes. HeForShe version Française, relayé par le site ONU Femmes France, l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes en France, vient de dévoiler les personnalités masculines qui soutiennent le projet, voyez par vous-même.

Légende : Alex Lutz et Bruno Sanches alias la revue de presse de Catherine et Liliane dans le Petit Journal (Canal+)

Légende : Bertrand Chameroy, chroniqueur et animateur « Touche Pas à Mon Poste (D8) »

 

Légende : Cédric Klapisch, réalisateur

Légende : Augustin Trapenard, journaliste et critique littéraire

HeForShe est une mobilisation qui donne un nouveau souffle au mouvement féministe qui peine à attirer l’attention médiatique, c’est également une belle manière de dire que la question de l’égalité est une question universelle de démocratie et de justice qui nous concerne tous et toutes. Dans l’idéal, il faudrait aller plus loin pour attirer l’attention des personnes ayant une « non-sensibilité » aux questions féministes pour en faire des alliés…

crédit photo :  ©SOPHIE-BIGO

Emmanuelle

Globe-trotteuse sur-diplômée touche-à-tout (nous n'avons toujours pas compris quel était son vrai métier). Un quart geek, un quart TDAH, un quart Taubira et un quart Ted Mosby ascendant Barney Stinson. Twitter : @emmanuellecamp0

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

2 Comments

  1. Artemisia.g says:

    Franchement, les alliés c’est toujours cool et bienvenu, mais je déteste quand certains d’entre eux se réapproprient le combat féministe de manière superficielle sans remettre en cause les oppressions elles-mêmes tout aussi bien que leurs propres privilèges. C’est finalement beaucoup plus compliqué de déconstruire sa propre position privilégiée dans la société, qui participe donc activement à faire perdurer les inégalités, que de clamer la bouche en cœur “nous sommes toutes et tous humains avant tout” et autres niaiseries dans le même genre. Parce que oui, nous sommes touTEs humainEs (c’est heureusement aujourd’hui une évidence!), mais il y a des humaines qui vivent l’oppression sexiste perpétuée par des humains tous les jours… Et finalement, c’est difficile de voir cela lorsqu’on est privilégié, difficile de mettre les lunettes de l’oppriméE pour regarder le monde avec un autre regard…

  2. Bbx ' Veterante says:

    Franchement ?

    Nan.

Leave a Comment

*