140730_2802435_Laverne_Cox_Interview__Pt__1

THE T WORD : Laverne Cox signe un documentaire sur les jeunes trans

L’actrice et militante Laverne Cox, rendue célèbre par son rôle dans Orange is the new black, a produit et lancé cet automne un documentaire dédié spécifiquement aux personnes trans : « Laverne Cox Presents : The T Word » grâce à MTV et Logo TV. Retour sur un travail mené en amont il y a 9 ans…

Le pitch

Dans la vidéo inaugurale de la série, Laverne Cox affirme que le « T » de « LGBT » veut dire bien plus que trans : « C’est aussi un rappel de notre vérité » (« T » pour « Truth » en anglais). La plupart des participant.e.s à The T Word vivent “leur vérité” sans se cacher et souhaitent partager leur histoire afin que d’autres jeunes trans se sentent mieux dans leur peau.

Le documentaire d’une heure, tourne autour de sept jeunes trans de 12 à 24 ans et s’intéresse à tous les moments décisifs de leur vie : le jour où ils/elles réalisent qu’ils/elles sont trans, leurs rendez-vous amoureux, leurs rapports avec la famille ainsi que les obstacles auxquels ils/elles sont confronté.e.s tout au long de leur cheminement.

Les participant.e.s

Ari, FTM de 18 ans à Manhattan (New York), commence sa vie d’étudiant à la fac

Avery, MTF de 20 ans du Queens (New York), partage avec nous ses expériences amoureuses

Daniella, MTF de 20 ans du Bronx (New York), milite pour cesser la violence que subissent les trans

Kye, FTM de 24 ans à Brooklyn (New York), vient de devenir le premier trans à intégrer une équipe de basket de première division, l’équivalent de la NBA version Université

L’Ierret, MTF de 20 ans en Nouvelle-Orléans (Louisiane), milite activement à BREAKOut ! l’association de lutte contre les discriminations LGBTQ de son Université

Shane, FTM de 22 ans à Baltimore (Maryland), vit en couple avec sa petite-amie et va à la fac

Zoey, MTF de 12 ans en Californie, soutenue par sa mère Ofelia, vient d’être transférée de son école à cause de sa transsexualité qui ne plaisait pas à l’administration qui refusait de la reconnaître en tant que fille.

Le casting The T Word – Credit : GLAAD

Kye explique qu’on lui pose bien plus souvent des questions sur ses parties génitales que sur ses performances au basket. Zoey met en avant la difficulté d’aller aux toilettes dans la plupart des espaces publics. L’Ierret en a marre d’être prise pour une prostituée dans la rue et doit quotidiennement éviter la police. La mère de Shane se pose de nombreuses questions sur sa vie sentimentale : les femmes hétérosexuelles voudront sortir avec un homme et les lesbiennes voudront sortir avec une femme, qui va vouloir sortir avec un trans ? Shane cherche juste à trouver l’amour. Daniella se remet d’une agression sexuelle liée à sa transsexualité.

Les témoignages sont personnels et authentiques mais ce qui revient le plus souvent est l’importance de l’usage du langage, notamment des pronoms. Malheureusement, faute de financement le documentaire n’a pas pu être prolongé mais Laverne Cox voulait y inclure une personne « non-binaire » qui ne s’identifiait ni comme un homme ni comme une femme – chose commune chez les personnes trans.

Credit : John Premosch

Militantisme

Le soir du lancement de la série, le 17 octobre dernier, Laverne Cox et Su-chin Park, journaliste news de MTV, ont animé un Trans Forum pour aller plus loin que la série. L’ambition : permettre aux participant.e.s de revenir sur leur expérience, de voir comment leurs relations sentimentales et familiales avaient évoluées suite au tournage, mais aussi d’évoquer la réalité de la transphobie. Dans une interview donnée au magazine LGBT The Advocate, Laverne Cox disait se sentir en sécurité uniquement chez elle, nulle part ailleurs.

En effet, la moitié des crimes de haine commis sur les LGBTQ aux Etats-Unis concernent les femmes transgenres, dont 73% des homicides raciaux. En 2013, sur les 13 personnes trans assassinées – et déclarées à la police –, 12 d’entre elles étaient des femmes transgenres de couleur. Ces statistiques sont le revers de la médaille d’une amélioration des droits des trans dans certains états américains et d’une visibilité voire popularité dans les médias.

Afin de soutenir l’initiative de Laverne Cox, la chaîne MTV a mis en place une campagne intitulée Look Different, comprenant une plateforme web dédiée aux jeunes trans. Le but est de rendre accessible les informations sur la transsexualité mais aussi de pousser les internautes à partager leurs expériences en utilisant le hashtag #livemytruth.

Pour l’instant The T Word n’est disponible qu’aux Etats-Unis. Le visionnage des épisodes est bloqué en France mais vous pouvez avoir accès au Trans Forum en anglais ici.

Emmanuelle

Emmanuelle

Caution militante et intersectionnalité de la team, hyperactive touche-à-tout (nous n'avons toujours pas compris quel était son vrai métier), co-fondatrice des soirées Peaches & Cream, DJ à ses heures perdues.

Plus d'articles

Follow Me:
TwitterFacebook

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*