t-word-premiere

Revue de presse : #Kardashian, #Taubira #TDOR #JeuxOlympiques

Au programme de cette semaine : Kim Kardashian nue, le CIO plus gay-friendly, l’abrogation du mariage pour tous, Christiane Taubira défend sa loi, les trans à l’honneur…

Le buzz de la semaine

Kim Kardashian, la star de téléréalité américaine, a fait trembler l’Internet avec sa campagne #BreakTheInternet suite à sa couverture de l’édition hivernale de PAPER, magazine new-yorkais de pop culture mettant en avant les expos, sorties, events branchés de la ville. Version « sans trucage » dixit la starlette ou bien huilée, à vous de choisir votre préférence.

Cette campagne photo réalisée par le photographe français Jean-Paul Goude, roi de la provoc, est en fait une version modernisée d’un travail qu’il a réalisé en 1979 connu sous le nom de Champagne incident. Vivement critiquée sur la toile, l’œuvre soulève la question de la représentation du corps des femmes de couleurs dans les médias et plus spécifiquement dans le travail de Jean-Paul Goude qui a une fâcheuse tendance à les représenter de façon érotisée comme dans cette photo de Grace Jones. Plusieurs internautes ont fait le rapprochement avec la figure de Saartjie Baartman, qui fut un véritable phénomène de foire au 18e siècle. Sa morphologie hors du commun et son hypertrophie des fesses fascinèrent la bonne société occidentale, qui considéraient alors les noirs comme des êtres de races inférieurs.

Vers des Jeux Olympiques plus égalitaires

Thomas Bach, le Présidente du Comité International Olympique, CIO pour les intimes, a présenté en début de semaine 40 propositions pour moderniser les Jeux Olympiques à l’horizon 2020. Nous retiendrons deux recommandations : la 11 et la 14. La recommandation 11 propose de promouvoir l’égalité entre les genres. Le but étant d’atteindre 50% de participation féminine aux JO, en stimulant la participation et l’implication des femmes dans le sport en leur donnant plus d’opportunités pour participer aux Jeux. Le CIO encourage également à ce qu’il y ait de plus en plus d’équipes mixtes.

La recommandation 14 propose de renforcer le sixième principe de l’Olympisme qui stipule que “Toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au Mouvement olympique.”  Le CIO souhaite ajouter au sixième principe un volet de non-discrimination à l’égard de l’orientation sexuelle, après avoir vivement été critiqué dans le cadre des derniers JO de Sotchi il semblerait que le CIO prenne enfin les dispositions nécessaires pour soutenir les athlètes LGBT.

Cette France qui nous fatigue

Le PACS a fêté cette semaine ses 15 ans. Aujourd’hui démocratisé, même par ses opposants de l’époque – dont un certain Nicolas Sarkozy – il semble que l’union de couple de même sexe n’en finit pourtant pas de faire débat #lassitude.

Lors du meeting 15 novembre de Sens Commun, think tank lancé par des membres de la Manif pour tous, Nicolas Sarkozy ose enfin prendre position devant un électorat qu’il souhaite clairement séduire : «Quand on dit qu’une loi doit être réécrite de fond en comble, si vous préférez qu’on dise qu’on va l’abroger pour en faire une autre… […] Enfin, si ça vous fait plaisir, franchement, ça ne coûte pas très cher.» Nicolas Sarkozy réussit à nous achever avec une autre perle « je veux un mariage pour les homos et un mariage pour les hétéros ». Retour à la ségrégation et pure démagogie.

Qu’en est-il dans les faits ? Politiquement, la droite peut modifier la loi si elle a la majorité au Parlement. Juridiquement, c’est illégal, comme le rappelle l’avocate Caroline Mécary «cela créerait une discrimination entre les homosexuel.le.s qui ont déjà pu se marier et adopter l’enfant du conjoint, et les autres homosexuel.le.s (…) à partir du moment où la France a accordé des droits à une catégorie de citoyens XY, peu importe les citoyens en question, le Conseil constitutionnel n’a jamais admis que l’on puisse revenir sur cette acquisition de droits.»

Christiane Taubira, le retour

Lors des questions au gouvernement cette semaine, la Garde des Sceaux est enfin sortie de sa réserve suite aux propos tenus par Nicolas Sarkozy. Retour en image sur la réponse de la ministre suite à la question du député Alain Tourret, Parti Radical de Gauche (PRG), sur la possibilité d’abroger la loi et ses conséquences :

Devoir de mémoire

Chaque année depuis 1998 le 20 novembre marque le Transgender Day of Remembrance, le TDOR, en souvenir des victimes transexuelles ou perçues telles que transexuelles. L’initiative a été lancée suite au meurtre de Rita Hester, femme transgenre afro-américaine aux Etats-Unis, qui a été suivi d’une veillée aux chandelles qui a réuni 250 personnes. Cette année 226 assassinats ont été répertoriés par Transgender Europe, plus spécifiquement concernant les femmes transgenres de couleur.

En France une enquête sur la transphobie vient d’être menée par le Comité IDAHO France et le Think Tank République et Diversité avec le soutien de la Mairie de Paris, sur les personnes sondées se déclarant trans et ayant été victimes d’actes ou de propos transphobes, 96% d’entre elles n’ont pas porté plainte. On y apprend que « la plupart du temps, les agressions se déroulent dans l’indifférence générale. En outre les victimes sont souvent ignorées et hésitent donc à porter plainte… ». D’où l’importance de former les pouvoirs publics à ce sujet.

Vous souhaitez en savoir un peu plus ? Cliquez sur l’image pour voir l’ infographie réalisée par l’Inter LGBT.

The T Word

La chaîne MTV vient de lancer son show, The T Word, animé par Laverne Cox mettant en avant les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes trans. L’actrice transgenre de la série Orange is the new black est également produc
trice du show qui se présente sous forme d’épisodes d’une heure suivant le quotidien de 9 jeunes trans âgé.e.s de 12 à 24 ans.

La bande-annonce de The T Word :

Emmanuelle

 

Emmanuelle

Caution militante et intersectionnalité de la team, hyperactive touche-à-tout (nous n'avons toujours pas compris quel était son vrai métier), co-fondatrice des soirées Peaches & Cream, DJ à ses heures perdues.

Plus d'articles

Follow Me:
TwitterFacebook

Be Sociable, Share!

2 Comments

  1. C-M.C says:

    les fesses rebondies, c’est joséphine baker ! De l’usage relatif des logiciels de retouche photo …

    Saartjie Baartman dite : “Vénus Hottentote” et toute aussi mise en lumière sous le nom de “Vénus Noire” par le réalisateur (post nouvelle vague ?) A.Kechiche.

    quant au #lassitude ? je ne comprends pas BBX ! ce sont des droits qui sont à l’intérieur de ce débat !?!

  2. Sam says:

    Personne n’est donc choqué par la violence des propos de Nicolas Sarkozy ?!!! Quand j’ai vu la séquence la première chose à laquelle j’ai pensé c’est : “ça coûte pas plus cher” ? On parle pas de descendre les poubelles là ! On parle de personnes, de droit, de couples et de familles, mais bon apparemment ça ne choque que moi, d’accord !

Leave a Comment

*