468659917_e34c5b03b7_o

Revue de presse : #Vatican #plug #Alaska #escargots

Au menu cette semaine : le Vatican fait un petit pas vers les LGBT ; un sapin de Noël lubrique fait scandale ; l’interdiction du mariage homo en Alaska jugée anticonstitutionnelle ; une nouvelle espèce d’escargots très friendly…

Alléluia ! Ou pas…

Alors que se tient actuellement le synode sur la famille, l’Eglise catholique reconnaît, dans un rapport provisoire publié le 13 octobre, que les homosexuels « ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne ». Volte-face doctrinale ou simple blabla vaticanesque ?

Certes, il s’agit d’un changement de ton marquant de la part de l’Eglise. « Il existe des cas où le soutien réciproque jusqu’au sacrifice constitue une aide précieuse pour la vie des partenaires », indique le document. « De plus, l’Eglise prête une attention spéciale aux enfants qui vivent avec des couples de même sexe. » Kékidi ? En gros, il s’agit d’une forme de reconnaissance pour les couples gays et lesbiens, et pour les familles homoparentales.

Oui, mais. En parallèle, le texte évoque « les problématiques morales liées » à ces unions qui « ne peuvent pas être assimilées au mariage entre un homme et une femme ». Dans la partie consacrée aux « personnes homosexuelles », le Vatican dénonce aussi les « lois s’inspirant de l’idéologie du gender ». Comprendre : « Vous êtes mignons, mais faut pas pousser. »

Le Vatican ne condamne pas les homos mais les « actes homosexuels ».
Nuance sémantique, mon amour…

Le Meilleur des mondes

Pour repousser la grossesse de leurs salariées, Apple et Facebook ont trouvé LA solution : les géants de la Silicon Valley, qui aiment se présenter comme des entreprises avant-gardistes en matière de management, proposent de les aider financièrement à congeler leurs ovules. Les deux groupes couvriraient cette procédure très coûteuse à hauteur de 20 000 dollars.

Leur argument : en congelant leurs ovocytes, leurs employées, qui ont généralement leur premier enfant autour de la trentaine, pourront se consacrer entièrement à leur carrière, sans se préoccuper de leur baisse de fertilité. Certains estiment que cette initiative permet aux femmes de ne plus choisir entre vie professionnelle et vie familiale. Pour d’autres, cette mesure est une façon de montrer que carrière et maternité sont incompatibles… et qu’une femme enceinte est toujours considérée comme un « boulet » dans le monde du travail.

Mon beau sapin…

L’installation de la dernière œuvre monumentale de l’Américain Paul McCarthy, le 16 octobre, place Vendôme, ne plaît pas à tout le monde. Commandée par la FIAC, l’œuvre gonflable, intitulée « Tree », représente un sapin de Noël ironiquement abstrait.

Alors qu’un homme a agressé physiquement McCarthy en pleine rue, quelques heures à peine après l’érection de l’arbre, Twitter s’est déchaîné. « Un plug anal géant de 24 m de haut vient d’être installé place Vendôme ! Place #Vendôme défigurée ! Paris humilié ! » a posté le Printemps français. On attend avec impatience leur futur happening « Expulsons le plug ! »

Rencontre…

Homos 1 – Réacs 0

La justice fédérale américaine a déclaré, le 12 octobre, que l’interdiction du mariage homo en vigueur depuis 16 ans en Alaska était contraire à la Constitution. Désormais, les autorités locales seront obligées de reconnaître les unions prononcées dans d’autres Etats des Etats-Unis où elles sont légales. Le gouverneur républicain de l’Alaska a annoncé qu’il ferait appel.

Sinon, et ça n’a absolument rien à voir, 35 000 morses se sont échoués sur une plage d’Alaska à cause de la fonte des glaces de l’Arctique. Les images sont assez dingues… :D

En 1998, un référendum avait fait inscrire l’interdiction du mariage homo dans la Constitution de l’Alaska.

Hommage baveux

Et puisqu’on parle d’animaux : des scientifiques taïwanais ont nommé une nouvelle espèce d’escargots « Aegista diversifamilia » (« famille de la diversité ») en hommage aux revendications en faveur du mariage homo. Ces gastéropodes, hermaphrodites comme tous les escargots, « représentent la diversité de l’orientation sexuelle dans le règne animal », a expliqué un membre de l’équipe de chercheurs. Merci. Enfin, on croit…

Marie

Leave a Comment

*