FRANCE-GAY-PRIDE-PARADE

Revue de presse : #PMA #NicolasSarkozy #Mariagepourtous

Au menu cette semaine : Vincent Autin, le premier marié gay de France, s’engage pour la PMA ; Nicolas Sarkozy veut « réécrire » la loi Taubira s’il revient au pouvoir ; aux Etats-Unis, le mariage homo légalisé dans cinq Etats.

Militantisme

Vincent Autin, le premier marié gay de France, vient de lancer une association pour aider les femmes modestes à se payer une PMA à l’étranger. Son nom ? GPA. Pour « Grand projet d’avenir ». Un « pied de nez » adressé à la Manif pour tous, confie-t-il à Libération.

« Il ne s’agit pas d’un combat LGBT », insiste le « marié de l’an I ». Son projet concerne toutes les femmes – lesbiennes ou hétérosexuelles, en couple ou célibataires – qui n’ont pas suffisamment d’argent pour faire un « bébé Thalys » (2 000 euros minimum, dit-il, sans compter les trajets, l’hébergement ou les nouvelles tentatives en cas d’échec).

Les méthodes « artisanales » d’insémination peuvent être risquées pour la santé (pas de contrôle de la qualité du sperme, stérilisation douteuse des outils).

« La France fait le choix de mettre des femmes en danger. (…) C’est une question d’urgence sanitaire », souligne Vincent Autin dans les colonnes de Libération. « La PMA, une promesse de François Hollande, a été jetée aux oubliettes. En tant que militant et fervent défenseur de l’égalité, je trouve que c’est inacceptable », explique-t-il à Metronews.

Big up Vincent !

Sarkomedy Club

Il ne voulait pas en parler. Trop clivant. Mais de pirouettes en dérobades, Nicolas Sarkozy a finalement clarifié, un peu, sa position sur le mariage homosexuel, la PMA et la GPA. Dans une interview au Figaro Magazine, à deux jours de la Manif pour tous du 5 octobre, il a indiqué : « Il faudra inscrire dans la Constitution des verrous juridiques pour réserver la PMA aux couples hétérosexuels infertiles et interdire complètement la GPA. »

En meeting à Vélizy (Yvelines), le 6 octobre, l’ancien chef de l’Etat, candidat à la présidence de l’UMP, est allé plus loin : « La réécriture de la loi Taubira sera obligatoire dans la mesure où la décision de la Cour de cassation (qui a récemment validé les adoptions d’enfants nés de PMA réalisées à l’étranger, ndlr) fait un lien entre mariage et filiation. » « Le droit à l’enfant est une expression insensée. » Mais il n’a pas précisé s’il souhaitait abroger le mariage pour tous.

Nicolas Sarkozy a du mal à sortir de l’ambiguïté et tente de cajoler la Manif pour tous.

Et ce qu’on a envie de lui dire… 

Accord tacite

Aux Etats-Unis, les couples gays et lesbiens de l’Indiana, de l’Oklahoma, de l’Utah, de Virginie et du Wisconsin pourront désormais se marier. Lundi 6 octobre, la Cour suprême, la plus haute instance judiciaire du pays, a refusé d’examiner la question du mariage homosexuel dans ces cinq Etats, autorisant de fait les personnes de même sexe à s’y marier.

Le nombre d’Etats où le mariage homo est légal s’élève maintenant à 24 (52% de la population américaine). D’autres Etats – Caroline du Nord, Caroline du Sud, Colorado, Kansas, Virginie occidentale, Wyoming – sont également concernés par cette décision, car ils dépendent de la même juridiction que les cinq autres. Ce qui signifie que le nombre d’Etats autorisant le mariage pour tous pourrait rapidement passer à 30 (60% de la population).

Jusqu’à lundi, 19 Etats américains autorisaient le mariage entre personnes de même sexe.

Avancée

Jeudi 9 octobre, l’Estonie est devenue la première des ex-Républiques soviétiques à ouvrir l’union civile aux couples homos. Le texte, baptisé « Acte de cohabitation », concerne aussi les hétéros. La loi – adoptée à une courte majorité (40 voix pour, 38 contre et 10 abstentions) – permet également aux couples homosexuels l’adoption d’enfants sous certaines conditions.

Comment on dit « bravo » en estonien ?

Leave a Comment

*