white_lung02_website_image_ytnv_wuxga

Cette semaine, dans vos oreilles #3

L’été, c’est fait pour danser et balancer la tête d’arrière en avant. Se dandiner, en rythme -ou pas- sur des sons chauds comme le jour et pétillants comme la nuit. Et avec le weekend qui arrive, on a bien besoin de se remplir les oreilles et les verres de rosé des nouvelles comètes musicales qui font vibrer les enceintes des Internets. Pour vous, voici donc une sélection de 5 tracks à absolument mettre dans votre iPod – ou autres lecteurs mp3 de marques diverses et inconnues.

Cette semaine, un chien sudafricain, un poumon blanc et canadien, des indiens d’Acapulco, de la drogue douce et un duo du Nord un peu lunaire. Miam.

1 / DIE ANTWOORD – Pitbull Terrier

L’effet du clip de Pitbull Terrier sur mon état psychique…

En quelques mots : pitbull / zef / chien enragé / Afrique du Sud / trash-rap

On aime Pitbull Terrier parce que les deux sud-africains de la « zef zone » atteignent peut-être enfin leur limite en matière de clip terrifiant, mais qu’est-ce qu’elles sont bonnes ces limites !

Les copains : Spoek Mathambo, Jack Parow, Kraanntje Pappie, M.I.A., Kap Bambino, Azealia Banks, Skip&Die.

Infos : Die Antwoord, Donker Mag – sorti le 3 juin 2014

2 / WHITE LUNG – Drown With The Monster

La première fois que j’ai écouté un morceau de White Lung…

En quelques mots : punk / blonde / Vancouver / énervé / Domino / Blondie

On aime Drown With The Monster parce que c’est un très bon morceau de post punk, bien rythmé et mélodique. Les canadiennes nourrissent un amour infini pour le punk, et le punk le leur rend bien. Puis, il y a un peu de Blondie et de Kim Gordon chez Mish Way, non ?

Les copines : Blondie, Kim Gordon, Warpaint, Perfect Pussy, The Breeders, Iceage.

Infos : White Lung Deep Fantasysorti le 16 juin 2014

3 / ACAPULCO CITY HUNTERS – Haunted Bombai (Tough Trip Version) 

Quand les premières notes de Haunted Bombai retentissent…

En quelques mots : Moselle / synth wave / minimal / K7 / dark / techno

On aime Haunted Bombai car grâce à lui, les français de Acapulco City Hunters prouvent qu’il est possible de faire flirter la synth wave avec la techno pour créer quelque chose de plus musclé, et par la même occasion faire évoluer un courant musical qui attirent beaucoup de partisans depuis quelques années mais aurait tendance, sans ce genre de production, à vite tourner en rond.

Les copains : Luminance / In Aeternam Vale / Philippe Laurent / The Perfect Moment / Bal Paré

Infos : Acapulco City Hunters, The Cold Rush (split avec le groupe Luminance) – sorti le 24 juillet 2014.

4 / THE ACID – Creeper

Le GIF parfait…

En quelques mots : dreamland / Australie / UK / Californie / coton électronique

On aime Creeper, parce que perdu en position 3 de Liminal, l’excellent album de The Acid, sorti il y a quelques mois seulement, Creeper est construit comme un puzzle sonore aux atours mystico-sexy. On checke aussi Basic Instincts (non pas le film) qui donne un visage complètement différent à l’album, plus folk, plus évasif, plus « évadé », et parce qu’il incite à la petite larme.

Les potes : James Blake, Portishead, Bon Iver, Sohn, Asgeir, Zomby, Ched Valley

Les infos : The Acid, Liminal sorti le 7 juillet 2014

5 / THOMAS BARFOD & NINA KINERT – Busy Baby

Il a un truc un peu magique à tendance maritime ce track non ?

En quelques mot : Copenhague / la mer / magie / âme / body music / Secretly Canadian

On aime Busy Baby, parce que Tomas Barfod, depuis son Copenhague natal et son Los Angeles d’adoption, c’est quand même le mec qui voulait rendre la musique électro plus humaine. Parce que sa collaboration avec Kinert (souvenez-vous, I Shot My Man..) est des plus douces et abouties. Puis aussi parce qu’on y aime la construction retrouvée des grands tubes de la fin des années 1990, et qu’on est fan de l’instru made in fin des années 1980. Miam.

Les copains : MMOTHS, Sohn, Jacques Greene, Slow Magic, Caribou

Les infos : Tomas Barfod  feat. Nina Kinert , Love Me – sorti le 10 juin 2014

 

Adeline

 

Adeline

Caution musicale de la team et rédactrice en chef du mag Heeboo, Adeline est amatrice de sonorités brutes et de soirées sans façons. Elle aime : le bleu / ponctuer ses interventions de points / râler. Ses soirées à elle (et à tout le monde) : Sneaky Sneaky.

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*