919354_450626108362531_1165815737_o

Barbie du mois #4: Léa et son mobilier

BBX a eu la chance de rencontrer Lea Grillère lors d’une escapade à Fontainebleau. A l’entrée d’un beau jardin de Montigny-sur-Loig, un petit atelierd des fauteuils recouverts d’acier, des tables basses et des lampes. La créativité saute aux yeux et l’envie de les voir dans son propre salon est immédiate. Léa travaille le bois et l’acier et mêle le tout dans un mobilier de qualité. Elle a tout appris sur le tas avec un ami artisan il y a de ça deux ans. Depuis, elle fait des meubles avec passion.

BBX: Plutôt université ou tuto YouTube? (Comment as-tu appris tout ce que tu fais ?)

Léa: Pas d’études, mais comme un chemin tout tracé qui m’a porté vers les bonnes personnes aux bons moments. J’ai démarré ma vie professionnelle dans les chevaux sans trop penser à l’après, j’aimais ce métier mais le manque de liberté et d’indépendance m’a vite étouffée. Je n’avais pas imaginé devenir une “ferrailleuse” jusqu’à ce qu’un ami me prenne sous son aile, m’offre son savoir-faire et me transmette sa passion. Depuis presque deux ans que je travaille seule, j’apprends de mes erreurs sans hésiter à demander conseil à droite à gauche. Toutes mes commandes sont sur mesures, alors, je me sers de ce que j’ai déjà appris, pour le reste j’improvise et ça se passe bien!!

Chômage ou CAC 40? Tu vis de ton art ?

Les temps sont durs mais c’est très aléatoire, il y a des grosses périodes de creux et d’autres pendant lesquelles je croule sous les demandes. Je dois dire que je ne suis vraiment pas douée pour le commerce, ce qui n’arrange pas les choses.. Il n’empêche que je n’ai aucune autre activité professionnelle alors je peux dire que oui je vis de mon travail et c’est assez satisfaisant!

Sport ou charcut’ ? (Ta vie, elle est plutôt healthy ou débauche ?)

Après une “grande adolescence” en camion, à parcourir les teufs je peux dire que ma vie maintenant, est plutôt saine.. Je suis quelqu’un qui bouge tout le temps, j’ai des journées bien remplies et j’aime avoir des milliers de choses à faire. La moitié de mon temps se passe dehors, je promène mon chien, je fais du cheval, du vélo, je ne sais pas m’asseoir pour m’asseoir… Je ne fais pas vraiment attention, je soude en short et en tongs quand l’envie m’en prend. Je ne fais pas non plus attention à ce que je mange en évitant quand même le mc do ou ce genre de choses mais ça roule comme ça je ne suis jamais malade et rarement au bout du rouleau ! En écrivant ça je me demande si c’est très sain en fait…mais bon, je vis en pleine forêt de Fontainebleau, à l’air pur!

Chocolat ou cocaïne ? (ta drogue en vrai, c’est quoi ?)

Café le matin, vin rouge le soir j’essaie de m’en tenir à ça, je suis quelqu’un d’addictif je me dois d’être un minimum raisonnable..

Drama ou peace&love?

Un peu trop Peace and Love… Tout le monde est beau et gentil, j’ai horreur des conflits et fais confiance à tout le monde. Par contre, une vraie tête de con de mauvaise humeur, je suis vite irritée et toute seule dans mon atelier ça peut prendre des proportions énormes, même ridicules… Ha ha !

Discothèque ou plateau tv ? (si tu sors, où, quand, comment ?)

C’est par période, j’aime le monde de la nuit, la musique, l’ambiance, observer les fous danseurs et les chasseuses de soirées parisiennes, mais je ne suis pas une danseuse hors pair et c’est vite la panique quand je me retrouve enfermée dans un endroit sans fenêtre. Je trouve mon bonheur dans un dîner entre potes, du vin, du fromage et du pain!

Quel est ton féminisme?

Je ne me revendique pas féministe mais j’aime penser que, à mon niveau, dans ma vie et mon coin je prouve que l’égalité homme-femme est réelle dans le monde actuel. Quand je vois les réactions que suscite mon travail, je me rends compte que les gens sont toujours impressionnés de voir une fille casser des murs, couper du bois, souder de la ferraille ou simplement bricoler, ça montre qu’il y a encore pas mal de chemin à parcourir avant que tout ça devienne normal.. La reconnaissance n’est pas facile à avoir en tant que femme dans des métiers d’homme. En tant que fille on a deux fois plus de choses à prouver, c’est toutes les heures de chaque jour et on a pas le droit à l’erreur.. Alors, sans me battre pour la cause féministe et tout en me sentant profondément femme je suis fière de cette image de bricoleuse et de ma place de fille dans le monde artisan…c’est mon petit combat à ma petite échelle.

La vie idéale, c’est quoi pour toi?

Je suis satisfaite de ma vie, entourée des gens que j’aime dans un endroit que j’adore à faire un job passionnant. Je suis indépendante, sans aucune discipline imposée, je me sens libre.

Tes projets pour les mois à venir?

Avant toute chose, il faut que je fasse un site digne de ce nom…Je me sens prête à montrer mon travail, je vais donc essayer de me constituer un max de stock et trouver des salons d’artisanat, de design et de déco pour exposer et faire un peu de publicité.

Ton blog? Tes sites?

Vous pouvez suivre mon travail sur Tumblr, et j’ai une page facebook aussi !
Sarah

Sarah

Sarah ne parle plus trop de cul ni d'amour d'ailleurs mais ses passions demeurent : féminisme, antispécisme, santé mentale et gingembre.

Plus d'articles

Follow Me:
Facebook

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*