Rainbow_flag_and_blue_skies

Revue de presse internationale : #Pride, #Pride and #Pride !

Au menu cette semaine : un aperçu, non exhaustif, des Marches des Fiertés à travers le monde…

Colère et déception

L’édition 2014 de la Marche des Fiertés a pris des accents très revendicatifs. Enterrement de la PMA, refus d’adoption pour tous, abandon des ABCD de l’égalité… Un an après le vote de la loi Taubira, le compte n’y est pas. Samedi 28 juin à Paris, des milliers de personnes ont défilé sous la pluie pour réclamer plus d’égalité et dénoncer les reculades du gouvernement.

Belgrade, Istanbul, Londres, Rome, Singapour… D’autres capitales se sont parées des couleurs de l’arc-en-ciel pour défendre les droits des LGBT. Tour d’horizon.

Moi, quand j’ai regardé la météo la veille de la Pride.

Après 3h de marche.
#AnginePourTous

En rentrant de la soirée Gouines en feu en Vélib’…

D’une pierre deux coups

Dimanche 29 juin à Istanbul, la Marche des Fiertés était d’une tonalité très politique. Au-delà des questions LGBT, de nombreux manifestants ont défilé contre Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre islamo-conservateur, au pouvoir depuis 2003.

L’homosexualité n’est pas punie par la loi en Turquie, mais l’homophobie y est largement répandue et souvent accompagnée de violences. Les gays sont par exemple dispensés de service militaire (obligatoire), au même titre que les malades et les handicapés.

Comment j’imagine les Turcs avant une Pride.

C’est miii-gnooon

Un cœur fait de bougies et de lampions. C’est le message que les organisateurs de la Marche de Singapour ont adressé samedi à leurs opposants. Dans cette ville-Etat, les relations sexuelles entre hommes sont toujours considérées comme un délit.

Ailleurs en Europe…

Le président du Conseil italien, Matteo Renzi, présentera un projet d’union civile pour les couples homos en septembre. Samedi, des dizaines de milliers de personnes ont donc battu le pavé lors d’une « Roma Pride » placée sous le signe de l’espoir.

Vendredi 27 juin, une centaine de personnes ont défilé à Belgrade, sous escorte policière. En hommage aux victimes des inondations du mois de mai, les associations ont tenu à organiser un événement « à minima ». En Serbie, la Marche des Fiertés était interdite depuis trois ans, à cause de violents débordements en 2010.

A Londres, des policiers ont participé à la Pride (qui a rassemblé plus de 300 000 personnes samedi) en dansant sur YMCA. Si, si. Le sex appeal de la policière…


Marie

Leave a Comment

*