xenia

Ciné : la sélection de l’été

L’été suffoquant arrive et avec lui la quête effréné des coins climatisés. Alors plutôt que de zoner dans le centre commercial glauque du coin, Barbieturix vous a concocté une petite sélection des films à voir ce mois-ci.

XENIA de Panos H. Koutras

Dany, jeune homosexuel grec de 16 ans part avec son frère à la recherche d’un père qu’ils n’ont jamais connu. Présenté à la quinzaine des réalisateurs au dernier festival de Cannes, Xenia explore la quête d’identité des deux frères, le problème d’intégration des albanais en grèce et dresse le portrait de la jeunesse grecque dans les tourments de la crise. Un hommage du réalisateur Panos H. Koutras a son adolescence passée et à la trinité qui le guidait alors : sexe, drogue et rock’n’ roll. (sortie le 18 juin)

Comme le vent de Marco Simon Puccioni

L’histoire vraie de Armida Miserere qui après l’assassinat de son mari par la mafia devient l’une des premières femmes directrice de prison en Italie. Pugnace et forte, elle ose interdire les privilèges de la mafia dans le milieu carcéral. Six ans après Riparo où il mettait en scène un couple de femmes mis à mal par l’arrivée d’Anis, un migrant clandestin qu’elles prennent sous leurs ailes, Marco Simon Puccioni revient avec ce beau portrait de femme. (sortie le 18 juin)

Under the skin de Jonathan Glazer

Une serial killeuse venue d’une autre planète débarque sur Terre pour éliminer les hommes qui tombe sous son charme. Scarlett Johansson campe cet E.T sexy dans ce film à mi chemin entre la science fiction et le film d’auteur. (sortie le 25 juin)

Jimmy’s hall de ken loeach

Après le génialissime « La part des anges », on trépignait d’impatience en attendant la prochaine fournée de Ken Loach. Le réalisateur britannique revient là où on ne l’attend pas avec Jimmy’s hall, l’histoire d’un exilé de retour dans sa ferme familial qui décide de rouvrir le dancing du village au grand damne du prêtre local qui trépigne à chaque note jazzy. (sortie le 2 juillet)

L’homme qu’on aimait trop d’André Téchiné

André Téchiné raconte à sa façon l’affaire Maurice Agnelet qui a secoué la côte d’azur il y a 40 ans. Adèle Haenel (<3 <3) incarne Agnès le Roux, la fille de Renée Leroux, propriétaire d’un casino niçois qui tombe amoureuse de l’homme de confiance de sa mère. Téchiné reste dans ses thèmes de prédilections avec ce mystère judiciaire jamais résolu. (sortie le 16 juillet)

Boyhood de Richard Linklater

LE film évènement de ce mois de juillet. Pendant 12 ans, Richard Linklater a filmé les mêmes acteurs et en a fait le film d’une vie, l’histoire de Mason qu’on suit de l’âge de 6 ans jusqu’à sa majorité. Après la trilogie des « Before » (Sunrise, Sunset, Midnight) où il suivait un couple de la rencontre à 20 ans jusqu’à la rupture à 50, Linklater continue d’explorer la question du temps sur grand écran. (sortie le 23 juillet)

Margaux

One Comment

  1. timide says:

    Merci !

Leave a Comment

*