Same-sex couple plastic figurines are displayed during a gay wedding fair in Paris

Revue de presse internationale : #Luxembourg, #Mondial2014, #ours

Au menu cette semaine : le Luxembourg dit oui au mariage pour tous, les sportifs homos incités au coming out, et des ours mâles adeptes de la fellation…

We are unstoppable

Le Luxembourg est devenu, mercredi 18 juin, le onzième pays d’Europe à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homos. Le texte a été adopté à une écrasante majorité : 56 voix pour et 4 voix contre. Dans ce pays de tradition catholique, les opposants au projet de loi ont été quasiment invisibles. Une pétition en ligne n’avait même pas recueilli les 4 500 signatures nécessaires à l’ouverture d’un débat public.

Les premières unions devraient être célébrées au début de l’année 2015.

Luxembourg, check !

Yes, he can

Barack Obama devrait prochainement signer un décret interdisant aux entreprises en contrat avec l’Etat fédéral de discriminer les personnes LGBT. « Elémentaire »,  dites-vous ? En fait, le Sénat a déjà voté un projet de loi en ce sens. Problème : le texte est bloqué à la Chambre des représentants, contrôlée par les Républicains.

Résultat, 29 Etats autorisent de facto les discriminations professionnelles sur la base de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre…

Barack rocks !

Sortez du placard !

« J’encourage tous les sportifs à révéler leur orientation sexuelle sans crainte. » C’est ce qu’a déclaré la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, la Sud-africaine Navi Pillay, à l’occasion du Mondial. « Les joueurs sont des modèles, il est important d’envoyer ce message à leurs fans », a-t-elle ajouté.

Rares sont les footballeurs professionnels à avoir révélé leur homosexualité. Selon une étude réalisée pour l’association Paris Foot Gay, publiée fin avril, 41% des joueurs pro ont exprimé « des opinions hostiles » envers les homos.

Parce qu’être dans le placard c’est relou.

Vrais bears

Une dernière « info » qui reste (vaguement) dans l’actu internationale : en Croatie, un couple gay d’ours bruns se livre aux plaisirs de la fellation. Elevés en semi-captivité dans une réserve naturelle, les plantigrades vivent en compagnie d’une femelle qu’ils ignorent royalement. « Il s’agit du premier cas documenté de relation homosexuelle orale répétée chez cette espèce », mentionne très scientifiquement Le Figaro.

Des hérissonnes fans de cunilingus aux lamantins mâles jouant à frotti-frotta, les comportements homosexuels existent chez 450 espèces vertébrées.

True fact : en captivité, les femelles koalas se livrent à des orgies lesbiennes. Eh ouais.

Marie

Leave a Comment

*