article_radio

Ondes féminines

Après Solange te parle la semaine dernière, on continue à vous réchauffer les oreilles avec une petite sélection radio. Des femmes et du bon son.

« Pas mon genre. Chercher le garçon (qui est en toi) » (Arte Radio)

Devenir des « pirates du genre ». C’est ce que la philosophe queer Beatriz Preciado propose dans un stage auquel Elisa Monteil et son micro ont assisté à Bourges. Au programme, découverte de son corps et de celui des autres pour « entrer en résistance contre la normalisation du corps » et déconstruire les stéréotypes de genre. Elisa Monteil « cherche le garçon » en elle, entourée d’ « androgynes troublantes ».

« Speculum-party » (Arte Radio)

Dans « speculum-party », les filles Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception (MLAC) confient comment elles ont avorté des dizaines de femmes dans les années 70. Même après la loi Veil de 74, mal appliquée dans les premières années. Devant la valise où elles rangeaient leur matériel d’avortement, la bande de copines raconte les IVG dans la salle à manger, ressort la pompe à vélo qui servait à aspirer le fœtus et évoque leur jeunesse post soixante-huitarde libérée et militante.

« Natalya : avortement clandestin » (France Inter)

Toujours sur l’avortement mais de nos jours cette fois, Natalya, une jeune polonaise raconte au micro de Caroline Gillet dans « I like Europe » comment elle a avorté seule et clandestinement. Dans le pays très catholique qu’est la Pologne, l’avortement n’est autorisé que dans de très rares cas (mère de moins de 15 ans, risque grave pour la santé de la femme ou fœtus malade). C’est donc en achetant des médicaments sur internet que Natalya a mis fin à sa grossesse.

« Rencontre entre personnes intersexes » (France Culture)

Enfin, pour « Les pieds sur terre » sur France Culture, Inès Léraud a recueilli le témoignages de personnes intersexes. Ceux qu’on appelle à tort des « hermaphrodites » sont à la limite des deux sexes. Mi-femme, mi-homme peut être, ce qu’ils ont envie d’être, en fait. Ils et elles racontent les opérations à répétition, la surmédicalisation, les jugements et les questionnements.

Et si ça vous intéresse, le prochain goûter d’écoute d’Arte Radio aura lieu ce dimanche 5 avril à la « Maison de la poésie » dans le 3e arrondissement de Paris. Les yeux ouverts ou fermés, une heure de sons à savourer et des petits gâteaux veggies à la sortie !

 

Margaux

 

 

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*