combattre-la-culture-du-viol

Free sex de Rémi Gaillard ou les limites de l’humour beauf

Municipales obligent, mon article du dimanche devait porter sur le couple et la politique. Après une courte hésitation, j’ai décidé de vous parler ce qui tourne sur la toile depuis hier, la vidéo “comique” du trublion Rémi Gaillard.

Après la vidéo des baisers forcés de l’animateur radio Guillaume Pley, un autre mec admiré des ados (mais pas que) est venu ajouter sa pierre à l’édifice de la culture du viol. Rémi Gaillard, devenu relativement célèbre grâce à ses vidéos où il fait « n’importe quoi » pour semble-t-il devenir « n’importe qui » a pu me faire sourire quelque fois par le passé. J’avais oublié son existence lorsque j’ai vu Daria Marx écrire un post au sujet de sa dernière vidéo.

Elle s’appelle Free sex, sans doute un moyen de récolter pas mal de vues. Il y a plus d’un milliard et demi de sorties google pour l’expression. J’imagine avec peine le nombre de personnes ayant tapé cette recherche sur leur moteur de recherche. Aujourd’hui, c’est la vidéo de Rémi Gaillard qui arrive en tête.

Mais passons à la vraie vie pour avoir du vrai cul gratuit. Dans sa vidéo, Rémi propose de mimer des actes sexuels avec des femmes piochées au hasard. Au parc, dans la rue, au supermarché, Rémi saute sur tout ce qui bouge. Magie du cinéma, l’angle de la caméra filme de sorte que l’on croit en la véracité du coït. Jugez plutôt.

Peu importe que ces femmes aient consenti à participer à cette farce, la vidéo pose la délicate question de la place des femmes dans l’espace publique. Free sex présente du sexe, évidemment non consenti, sans respect pour les femmes concernées, ni même pour toutes les femmes.

Cette vidéo contribue à une représentation sexiste des femmes :  réduites à des objets sexuels, qu’elles soient dans la rue ou ailleurs, debout, penchées, en jupe ou en pantalon, elles semblent être mise à la disposition du mâle, forcément en rut.

Certains internautes ne voient pas où est le problème (il faut lire les centaines de commentaires absolument consternants sur la page Facebook de Rémi Gaillard), invoquent l’humour ou le second degré ou nous proposent de faire la même chose avec les mecs. Sauf qu’on ne vit pas dans une société dans laquelle un mec se fait arrêter toutes les 4 secondes par un « t’es bonne, tu suces, connasse », qu’on ne vit pas dans une société dans laquelle chaque homme a au moins vécu une fois le harcèlement sexuel de rue, les attouchements dans le métro, la main qui fuit, qui passe sur les cuisses, la hanche ou les seins, qu’on ne vit pas dans une société dans laquelle 65000 hommes sont violés chaque année.

Non. Ce sont 65000 femmes qui sont violées et bien plus qui sont harcelées dans la rue, dans le métro ou ailleurs, tous les jours. Cette vidéo participe à la culture du viol parce qu’elle met en scène une simulation de rapports non consentis, elle banalise le harcèlement de rue. Elle rend acceptable ce qui ne l’est pas.

Il y a aussi un grave problème de prise de conscience. Depuis le témoignage de Jack Parker (mais je suppose depuis bien avant) je suis encore plus sidérée par les commentaires qui osent nous dire que l’on manque d’humour parce qu’on refuse ce genre de vidéos. La plupart de ces commentaires sont rédigés par des hommes qui n’ont aucune conscience de ce que les femmes vivent au quotidien, qui n’ont absolument pas conscience qu’il y existe une véritable culture du viol et que ce genre de vidéos y participe.

J’ai aussi la forte impression que ce n’est que dans les milieux féministes ou militants etc. qu’on parle de la culture du viol.

Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres mais mon père évoquait l’autre jour le témoignage de Jack Parker, tout fier de me dire qu’il ne comprenait pas comment un homme pouvait agir ainsi. C’était pour lui un acte isolé, l’affaire de débiles profonds ou de pervers. J’ai eu beau lui expliquer que toutes les femmes vivent cela au quotidien, que la société sexiste et patriarcale fait de nous des objets purement sexuels, il s’est soudainement senti visé. Il n’a pas accepté l’état de fait. Pour lui et pour beaucoup d’autres personnes, les coupables, ce sont les autres.

Les viols et le harcèlement ne sont pas le fait de quelques tarés. Ils sont notre réalité. Et cette réalité, Rémi, je t’assure qu’elle ne nous fait pas rire.

Et vous, qu’avez-vous pensé de la vidéo de Rémi Gaillard ?

Sarah

 

Sarah

Sarah parle de cul et d'amour mais aussi de bouffe vegan, de genre et de féminisme. Passion vélo et gingembre addict. Nouvellement vidéaste, elle espère flooder la toile de sa vision du porno. Twitter : @sarahdevicomte

Plus d'articles

11 Comments

  1. Carine says:

    C’est une insulte à la femme. C’est d’une violence indescriptible envers les femmes.
    C’est honteux. Ces vidéos devraient être interdites sur le web. Ce mec devrait avoir un procès, pour propagation d’idées sexistes et pour non respect d’autrui (ou une close similaire qui lui permettrait d’être poursuivi).
    Le pire, c’est les jeunes garçons qui regardent cela naïvement et qui se forgent leur éducation de la vie en regardant ces vidéos sexistes qui appellent au non respect d’autrui, au non respect de la femme.
    Rentres chez toi Rémy Gaillard, et restes-y.

  2. Kim says:

    A la fin de la vidéo je me suis rendue compte que j’avais les mâchoires serrées à fond. Marrant ouais, on s’esclaffe…

  3. Prune says:

    J’ai vu. J’ai lu les commentaires… Ça m’a vrillé l’estomac.
    C’est tellement LoLiLoL la culture du viol. on a tellement pas d’humour, on est tellement frustrée.
    Je suis tellement écoeurée ouais.

    J’ai signalé la page, j’ai laissé un petit commentaire dégoûté, j’ai encore signalé la page à “Osez le féminisme” et à d’autres. J’ai eu peur de me sentir seule. D’être la pas-drôle-frigide-moche-frustrée de service.
    Cher Rémi Gaillard,
    Tu ne me fais pas rire. Sous couvert de “potache rigolard” tu démocratises (encore) la culture du viol. S’il te plait, arrête. C’est laid.
    Et pas anodin…

    *Prune*

  4. timide says:

    trop drôle !

  5. Loulou says:

    Il n’y a rien de drôle et surtout rien qui puisse être pris à la légère ! C’est vraiment une diffusion d’idées sexistes et gerbantes auprès d’un public fan qui doit être, pour la grande majorité, sans grande finesse d’esprit ! Et puis c’est gênant, et puis il est laid et con… Faut arrêter ça !

  6. Pete says:

    Personnellement je trouve cette vidéo plutôt drôle et je pense que ça n’a aucun espèce de rapport avec la vidéo de Guillaume Pley.
    Cette vidéo est certes, d’un gout assez douteux, mais on parle ici d’effets d’optiques.
    Strictement aucun rapport avec les viols ou l’attente direct contre autrui.
    Partir sur le terrain de la liberté de la femme pour cela relève de la stupidité.
    Peut être lutter vous aussi contre les photos avec effets d’optiques des touristes devant la tour de Pise au prétexte de la prévention du patrimoine.
    Ou contre les oreilles de lapins sur les photos, ….
    je vous rappel que l’on vie en France et qu’il existe des lois permettant de protéger son droit a l’image.
    On vie vraiment une drôle d’époque ou la tolérance disparaît au profit de la pseudo lutte idéologique pas toujours très approprié malheureusement.

  7. lülü says:

    Á tous ceux qui serinent la ritournelle du “oh pas d’humour les féministes et c’est ma liberté d’expression qu’on assassine”, on ne peut que recommander cet article :

    http://uneheuredepeine.blogspot.be/2013/03/limpolitesse-du-desespoir.html

    Malheureusement, ce sont rarement gens qui prennent le temps de lire (ou de réfléchir), d’autant moins quand il s’agit de procéder à une remise en cause ou à quoi que ce soit qui ressemble à de l’introspection quant aux motifs réels de leur “humour”.

    Mais j’aime bien insérer ce lien, je trouve que tout est tellement clairement analysé dans cet article et tellement clairement exposé que cela fait plaisir…

  8. Prune says:

    Cher Pete,

    Merci. Beaucoup. C’est tellement drôle les illusions d’optique. je n’avais pas “vu” (hohoho) ça sous cet angle.
    Comme c’est bon enfant je me dis que je pourrais reproduire la même vidéo sur tes gosses dans le parc, ceux de ton frère, tes potes… Et ce serait TROP RIGOLOLOLOL !
    Es-tu d’accord ?
    Si oui, pourrions-nous nous rencontrer pour mettre au point cette fantastique vidéo d’EFFET d’OPTIQUE ?

    Bisous.

  9. Michel says:

    Je suis un mec et je suis d’accord avec cet article. Il faut arrêter de tout protéger au nom de l’humour et, sans pour autant demander l’interdiction de ce triste type d’expression, je crois qu’il faut permettre le débat. C’est ce que fait cet article et je le salue. Car derrière ces commentaires se cachent encore l’abrutissement, la fuite de la discussion dans notre société. C’est une chose qui m’interpelle et me choque particulièrement.

  10. Vinz says:

    Hâte de lire l’article ton article sur le couple et la politique ! ;-)

Leave a Comment

*