alicelewis2

Festival Les Femmes s’en mêlent : la sélection BBX

Les Femmes s’en mêlent et reviennent toujours plus nombreuses pour leur 17e édition ! Du 18 mars au 4 avril, le festival fera le tour de France pour nous offrir un aperçu de la scène musicale féminine indépendante internationale (une phrase à dire plusieurs fois de suite le plus vite possible). On ne peut pas vous présenter toute la programmation -foisonnante une fois de plus-, mais voici une sélection des artistes à ne rater sous aucun prétexte. 

Gnučči // La Machine du Moulin Rouge – Soirée de clôture du 28 mars

Gnučči alias Ana Rab débarque en France pour la première fois ! Cette rappeuse et chanteuse suédoise est passée en quelques années de discrets featuring au statut de star montante du hip-hop scandinave, devenant au passage une icône “girl power”.

Si on aime tant Gnucci c’est qu’elle a fait du féminisme son fer de lance. Elle qualifie sa musique de “feminist BFF” (“meilleure amie féministe” pour celles qui ont séché les cours d’anglais). Très présente dans la scène gay et lesbienne suédoise, la chanteuse apporte un vrai vent de fantaisie et de fraicheur dans un pays où le hip-hop féminin se fait encore discret. Elle a même dédié une chanson à ses copines: le tube Goodah. Le refrain “Too Goodah for them” (qui signifie “plus bonnes que bonnes”), une ode à l’empowerment, a été illico repris par les filles suédoises.

Cults // Le 104 – Samedi 22 mars

On ne présente plus Cults. Le couple new-yorkais composé de Madeline Follin et Brian Oblivion viendra distiller ses pop-songs éblouissantes au 104. Ces deux étudiants en cinéma avaient composé leur premier album, Go outside, en pleine crise existentielle. Cela donne des savoureuses chansons sixties au charme suranné, faussement innocentes et vraiment torturées. Car Cults, c’est un peu un pied de nez à la déprime. De la musique qui donne envie de danser à ceux qui pleurent.

Dominique Young Unique // La Machine du Moulin Rouge – Soirée de clôture du 28 mars

On revient au hip-hop bling avec Dominique from Miami. Dominique Young Unique, ce sont des prestations scéniques à te faire tomber à la renverse, des samples improbables, un flow rageur, un mélange entre hip hop old school et électro mainstraim, un mauvais goût élevé au rang de fierté. Malgré son petit air mutin et sa voix d’adolescente lolipop, Dominique n’a rien d’une miss. C’est une dame, une grande.

DENA // Le 104 – Samedi 21 mars

Il y a deux ans, on découvrait DENA avec sa ritournelle ridicool Cash, diamond rings, swimming pool. Cette jeune bulgare installée à Berlin a désormais signé chez Kitsuné et effectué pas moins que la première partie de Das Racist. Ça va bouncer.

Alice Lewis // Le 104 – Samedi 22 mars

Alice Lewis n’est pas le genre de fille à qui on pose un lapin. La caution intello du festival, diplomée des Beaux-Arts, multi-instrumentaliste, compositrice pour le cinéma, voyageuse aguerrie nous fera découvrir son pays des merveilles, entre épopées électro et ballades mélancoliques au piano. Le coup de coeur de Barbi(e)turix pour cette édition.

Léonie Pernet // Le 104 – Samedi 21 mars

Cela fait déjà un petit moment que nous suivons Léonie Pernet… Celle que nous surnommions “le poulain” il y a encore quelques années se transforme petit à petit en cheval de course, et dieu sait qu’elle doit détester cette métaphore. Auteur, compositeur, interprète, dj, elle vient de signer chez la “dysfonctional family” de KTDJ. Si la plupart des filles la connaissent pour ses sets techno énervés et son Mix pour tous, Léonie, c’est aussi une âme sensible aux compositions délicates. Sauf parfois, lorsque les paroles susurrées du bout des lèvres laissent place à un déluge de batterie, atomisant tous nos repères.

)

Mais les Femmes s’en mêlent, ce sera aussi De La Montagne, Ena Lind, Hollysiz, le Prince Miiaou et bien d’autres ! La programmation complête du festival c’est par ICI messieurs dames !

Et surtout, pour fêter la fin de l’hiver, le soleil, l’arrivée des allergies, la pollution, les femmes et l’amour de la musique, une soirée de clôture exceptionnellisante (si, si ça se dit) en partenariat avec Barbi(e)turix le 28 mars à La Machine.

Toutes les infos sur le site du festival : www.lfsm.net

Lubna

Grande rêveuse devant l'éternel, Lubna aime les livres, les jeux de mots et les nichoirs en forme de ponts. Elle écrit sur l'art, avec un petit a : bd, illustration, photo, peinture sur soie. Twitter : @Lubna_Lubitsch

Plus d'articles

Leave a Comment

*