photobbx

Journée internationale des droits des femmes : panorama des mobilisations

Pour la journée internationale des droits DES femmes, je me passerais volontiers de relever toutes les enseignes et autres entreprises qui feront des prix spéciaux journée de la femme, pire, fête de la femme.

Je me garderais volontiers de faire attention aux propos du genre : “chérie, c’est ta journée, dépense ce que tu veux” et moi d’espérer secrètement qu’en effet elle dépensera plus qu’attendu. Je ne soulignerais pas tout le jeu marketing autour de la journée de la femme parce qu’évidemment LA femme est unique. Une et indivisible en somme. Comme la République, tiens.

Je devrais également éviter de souligner par la même occasion que toutes les luttes ne sont pas les mêmes, et que toutes les visibilités sont importantes.

Car cette journée existe pour rappeler que les droits des femmes en tant qu’individues ne sont pas respectées de par le monde mais aussi en France. Ce n’est pas la journée de LA femme, mais une journée de rappel pour LES DROITS et les luttes de TOUTES LES femmes, sans exception.

Le 8 mars sont organisés divers ateliers, expos, conférences. 

- Un festival appelé Festival au féminin (moi aussi j’ai tilté sur le nom du festival!). Mais ce qui semble intéressant avec ce festival c’est qu’il est un événement de création artistique pluridisciplinaire dans le quartier de la Goutte d’Or et dans tout le 18e arrondissement. Il se tiendra du 1er au 8 mars à la Mairie du 18e.

-Exposition de 24 portraits d’auteures féministes contemporaines, photographies de Laurence Prat. Mairie du 3e – entrée libre.

Mais le 8 mars c’est surtout une marche, et cette année il y en a deux:

Manifestation des droits pour toutes les femmes organisé par le Collectif 8 mars pour toutes – départ à 14h à Belleville.

Manifestation pour la journée des droits des femmes organisée par le CNDF – départ à 14h30 place de la Bastille.

Et le soir, une soirée en partenariat avec SOS homophobie.

- Wet for me Riot edition. Pour cette soirée placée sous le signe de la visibilité, une partie des bénéfices sera reversée à l’association de lutte contre l’homophobie.

Mais pour la Journée internationale des droits des femmes, ce qui est important c’est de se rappeler que les violences, le sexisme, l’absence de droits, la haine du féminin, les stéréotypes de genre, c’est tous les jours.

Sarah

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*