Julian-Landini_web2

Des filles à l’honneur chez Julian Landini

Le garçon qui dessine s’appelle Julian Landini. Et parmi les Barbi(e)turix, on est plutôt admiratives.

Ce jeune illustrateur argentin dont on ne connait que le blase et le lieu de résidence, Berazetegui (au sud de Buenos Aires) dessine ce qui fait frétiller les midinettes que nous sommes : des chats, des filles avec des chats et des filles sans chats dessinées sans/ou avec le haut.

Ce garçon est donc très fort. Avec papiers et crayons, il dessine comme s’il avait une faim de loup ces jeunes filles anonymes, peut-être ses maîtresses, petites-amies ou simplement des fantasmes féminins, dans des situations de la vie de tous les jours. 
Comme les filles que nous côtoyons et que nous sommes, elles cuisinent, écoutent de la musique, jouent avec leur chat, esquissent des airs aguicheurs et se retrouvent le plus souvent à demi-dénudée, pour notre plus grand bonheur de voyeuriste sur papier, le tout sans raisons précises, bien que l’on peut avoir sa petite idée sur la question.

Les apparences que Julian Landini nous offre à voir sont trompeuses. Elles ont beau se perdre dans un ensemble de petites-culottes et de soutien-gorge, elles restent néanmoins offertes au public dans un esprit de partage artistique respectueux. La chair pour la chair dans le simple but d’assagir des pulsions érotiques et fantasmagoriques n’est pas être la motivation principale du jeune argentin.

Rassurée, on adresse un clin d’œil complice à ce garçon plein de talents avec qui nous partageons un point commun crucial : apprécier les dessins de jeunes femmes. Surtout lorsqu’elles sont dans leur plus simple appareil.

 

Le Blogspot de Julian Landini : http://julianlandini.blogspot.de/

 

An Si

 

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. Marion says:

    Superbe style ! je ne le connaissais pas.
    Même si je déteste comparer, il me fait penser à Conrad ROSET où les femmes sont à l’honneur aussi.

Leave a Comment

*