sotchi

Julia Lipnitskaia, la patineuse So’chic

Son nom ne vous dit probablement pas grand-chose mais à tout juste 15 ans, Julia Lipnitskaia est l’une des sensations des jeux olympiques d’hiver qui se sont ouverts vendredi dernier à Sotchi.

Au palais de glace « Iceberg », devant 12000 spectateurs, tous acquis à sa cause, la jeune russe a proposé un programme magistral, à l’issu duquel elle a permis ce dimanche à son équipe d’avoir une confortable avance et ainsi remporter l’épreuve de patinage collectif, devançant les Etats-Unis et le Canada.

La championne, dernièrement en or aux championnats d’Europe à Budapest, a eu le meilleur résultat de tous les programmes individuels de la compétition (en équipe), elle a ainsi caracolé à 141,51 pts, loin devant Mao Asada, la japonaise, double championne du monde, pénalisée par une chute pendant l’exécution d’un triple Axel.

A la sortie de la patinoire, Julia Lipnitskaia a déclaré : « J’ai fait ce que je pouvais pour mon équipe, c’est formidable d’avoir le soutien du public » A noter que Vladimir Poutine était présent dans les gradins pour encourager la patineuse durant son programme libre. Sa performance a longtemps été ovationnée par un public scandant « Russia » pendant plusieurs minutes.

Julia Lipnitskaia est tout de suite entrée dans les tendances mondiales de Twitter. Mais au-delà de cette « consécration », la jeune patineuse est surtout entrée dans l’Histoire des JO d’hiver en devenant la plus jeune médaillée d’or dans une épreuve collective. A 15 ans et 252 jours pour ses premiers Jeux, elle ne pourra pas égaler, en épreuve individuel, l’Américaine Tara Lipinski, qui à 15 ans et 255 jours remporta son premier titre en 1998. Puisque, ce n’est que le 19 février qu’elle tentera de devenir championne olympique dans une épreuve individuelle.

L’équipe de France a quant à elle « échoué » à la sixième place, ne parvenant pas ainsi à décrocher l’un des cinq tickets qui lui aurait permis de disputer la finale de dimanche. Malgré cet échec, Maé Méité Bérénice, la représentante de 19 ans de l’équipe de France a livré une prestation prometteuse pour ses premiers JO.

Une polémique a cependant entaché la formidable prouesse de Julia Lipnitskaia puisque vendredi dernier le quotidien sportif français L’Equipe diffusait une rumeur selon laquelle un arrangement aurait pu être fait entre les Etats-Unis et la Russie pour s’assurer de la victoire de cette dernière dans l’épreuve par équipes.

Ce qui est sûr en revanche, c’est que la jeune russe n’a pas fini de faire parler d’elle. Le 19 février prochain, elle s’élancera pour une épreuve individuelle aux jeux olympiques. Une première dans sa jeune carrière.

Rania

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*