662677

Lois absurdes, misogynes ou homophobes : petit florilège.

Dans un climat délétère tel que celui de France, et d’une partie de l’Europe, en ce moment, il ne reste que deux choses à faire. La première : militer pour nos droits et ceux de nos voisin(e)s sans se décourager. La deuxième chose, bien plus cynique, est de jeter un coup d’œil autour de nous, pour nous rappeler un instant que n’avons pas le monopole de la stupidité.

Réfugiés, avant le passeport, pensez à la sex tape !

Pour commencer ce petit panorama (loin d’être exhaustif) des absurdités qui régissent nos sociétés, quoi de mieux qu’un voisin ?  Une enquête sur les méthodes d’évaluation des demandes d’asile au Royaume-Uni a fait ressortir une pratique pour le moins étonnante : afin de prouver sa sexualité, un demandeur d’asile homosexuel est souvent contraint d’envoyer des « preuves » de sa sexualité. Les officiers en charge des dossiers reçoivent donc des vidéos, photos et autres selfies de personnes en train de faire l’amour. A part l’impression qu’il pourrait s’agir d’un nouveau repère de voyeurs, qui plus est rémunérés, cette affaire pose la question de la légitimité et du sérieux des études de demandes d’asiles. Heureusement, le Ministère des Affaires étrangères s’est dit choqué par ces pratiques et promet de se concentrer à l’avenir sur l’existence ou non d’un danger pour la personne demandeuse d’asile et non plus sur ses performances au lit.

Football iranien : « boys only »

Avec l’approche du mondial de foot au Brésil, les associations féministes iraniennes ont trouvé leur nouveau cheval de guerre : autoriser l’accès des stades aux femmes ! Bien loin de penser à l’assouplissement d’une loi sur l’IVG, elles sont concentrent sur cette question datant de la révolution islamique, qui avait évidemment aussi entraîné la disparition de la seule équipe de foot féminine.

Michigan : avec l’ « assurance-viol », couvre tes arrières

Cet état des USA a quelque chose de commun avec nous : l’avortement est sujet à polémique. La mobilisation d’associations anti-IVG a permis le passage d’une loi interdisant la prise en compte d’un avortement par une assurance, à moins que la vie de la femme soit en danger. Les cas de viols ou d’incestes ne sont donc plus couverts. Cette loi entraîne la création d’assurances particulières pour les femmes qui auraient prévu de se faire violer… Surnommée « assurance-viol » par les militantes féministes, le texte avait reçu un véto du gouverneur Rick Snyder, mais a pu passer sans son accord, suite à la pétition des anti-IVG.

Emirats arabes unis : ton enfant, tu allaiteras

Toute nouvelle mère résidant dans ce petit état est contrainte par loi d’allaiter son enfant pendant deux ans. Si elle refuse, son mari peut l’attaquer en justice, car elle nuirait au bien-être et à la bonne santé de leur enfant. Le Conseil Fédéral des Emirats a cependant précisé qu’une mère incapable d’allaiter pour des raisons médicales se verrait attribuer une nourrice, qui lui prêterait son sein, donc. Le Conseil n’a pour l’instant pas précisé quelles étaient les conditions médicales qui autorisaient une mère à se déclarer inapte à l’allaitement.

Maroc : abolition du sauf-conduit pour les violeurs.

L’amendement de l’article 475 du Code Pénal marocain retire le droit aux violeurs de mineures d’épouser leurs victimes pour échapper aux poursuites judiciaires. C’est un réel progrès pour les femmes marocaines, même si il reste encore du chemin à parcourir au pays pour atteindre l’égalité hommes-femmes. Dans la ligne de mire des féministes : faire du viol au sein du couple marié un crime.

Ouganda : Yoweri Museveni prend une décision surprenante 

Pas de quoi sauter de joie, loin de là, mais le président ougandais Yoweri Museveni, dont le pays est connu pour réprimer l’homosexualité de manière très brutale, a refusé la mise en place d’une loi majoritairement votée par le Parlement, autorisant la prison à perpétuité pour les homosexuels. Il maintient son rejet de l’homosexualité, mais considère que, comme il s’agit d’une maladie, la prison à vie est une punition excessive. On peut y voir un certain progrès. Cela dépend de sa dose d’optimisme de la journée.

Si vous en connaissez d’autres, pour égayer les jours de pluie, ou de Manif pour Tous, n’hésitez pas à les partager !

Léa

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. Maguy says:

    Pas mal comme article , ceci dit , le Maroc n’a pas tellement sa place finalement . Ce serait chouette un article qui dénote les avancées en matière de sexisme et d’homophobie , que ca nous mette un peu de baume au coeur (d’ailleurs moi , pour l’Ouganda , je me suis dit Waa le progrès ! Je dois être de bonne humeur ! Et sacrément optimiste aujourd’hui !) . Bel article .

Leave a Comment

*