the foxy merkins

Six films LGBT et +++ en compétition au festival de Sundance

Le célèbre festival du cinéma indépendant (Sundance-tout-court pour les intimes) qui se déroule à Park City et à Salt Lake City, dans l’Utah (USA), a ouvert ses portes la semaine dernière et ce, jusqu’au 26 janvier. Créé par le non moins célèbre Robert Redford, cette trentième  édition est présidée par le cinéaste et acteur.

Mais qu’en est-il des films LGBT+++ ? Voici une petite sélection de cinq films présentés au festival de Sundance et bien sûr,  à (re)découvrir !

Appropriate Behavior, 2014 

Pour Shirin, faire partie d’une parfaite famille perse n’est pas évident. Partout, elle se heurte à l’incompréhension, du côté de sa famille à qui elle n’ose pas avouer sa bisexualité, et du côté de son ex, Maxine, qui ne comprend pas pourquoi elle évite de leur dire. C’est lorsque sa famille annonce les fiançailles de son frère avec une jeune Iranienne parfaite, choisie par ses parents, que Shirin entreprend sa rébellion, entre de nombreuses aventures pansexuelles et une longue analyse des raisons de l’échec de sa relation avec Maxine.

Premier long métrage de la réalisatrice Desiree Akhavan, qui s’était fait connaître du milieu lesbien américain avec The Slope, une série suivant le quotidien d’un couple de filles à New York. L’écriture incisive, pleine d’autodérision, capturait avec un certain humour noir, la vie de ces lesbiennes « superficielles et homophobes » comme l’indique le sous-titre de la série. C’est vous dire, si on a hâte !

The Case against 8, 2014

Un documentaire inédit sur les coulisses de la lutte contre la Proposition 8, votée en Californie. Les réalisateurs Ben Cotner et Ryan White ont filmé l’équipe étonnante qui a mené le projet de loi sur l’égalité du mariage devant la Cour Suprême.

The Foxy Merkins, 2013

Deux prostituées lesbiennes travaillent dans les rues de New York. L’une est une mademoiselle-pas-de-chance qui débute, l’autre, très belle est devenue experte dans l’art de dénicher des clientes. Ensemble, elles vont devoir faire face à des conservatrices torturées, des femmes au foyer grippe-sou et, surtout, à elles-mêmes.

Nouveau film de l’étrange duo composé de Lisa Haas et Madeleine Olnek, qui nous avait livré il y a deux ans, le surprenant  Codependent Lesbian Space Alien Seeks Same qui narrait les aventures d’aliens lesbiennes, le tout sur fond d’espionnage. À quand une sortie française ?

52 Tuesdays, 2013

À ne pas confondre avec My 52 Tuesdays (Projet 52 en France) ! Ici, on découvre le chemin tortueux de Billie, 16 ans, pour atteindre l’indépendance. Celui-ci va prendre un nouveau tournant lorsque sa mère lui annonce sa décision de changer de sexe. Leur temps ensemble est dorénavant limité aux mardi après-midis.

Réalisé par Sophie Hyde, le film a été tourné pendant un an, seulement durant les mardis.

The Skeleton Twins, 2013

Après une séparation de dix ans, les jumeaux Milo et Maggie échappent à la mort le même jour. Cette coïncidence les amène à se retrouver et à s’interroger ensemble sur ce qui a bien pu se passer pour que leurs vies aient si mal tournées. Au fur et à mesure de leur rapprochement, les jumeaux réalisent que la clé de leur bonheur tient peut-être dans l’amélioration de leur propre relation.

Deuxième film du réalisateur Craig Johnson après True Adolescents (2009), The Skeleton Twins s’est offert Kristen Wiig pour premier rôle féminin, que l’on peut voir actuellement dans La Vie Rêvée de Walter Mitty, et que vous avez peut-être découvert dans la comédie, Mes Meilleures Amies. 

Et puis, la France jouera son rôle à Sundance puisque L’Inconnu du Lac d’Alain Guiraudie, après avoir gagné la Queer Week à Cannes en 2013,  sera également en compétition !

Léa

Leave a Comment

*