Captain-trio

State of Grace, planches personnalisées et écolos

Les lesbiennes ont le sens de l’underground ! State Of Grace est une jeune marque de longboards où chaque pièce est unique, faite amoureusement de bois naturel. Marie, sa créatrice nous raconte tour à tour son parcours, son rapport avec le skate et ses inspirations.

 

Peux-tu nous raconter ton parcours et comment en es-tu venue à dessiner des skates ?

Il y a quelques années encore, rien n’aurait prédit le début de cette aventure ! Après 10 ans à travailler la nuit, j’ai eu besoin d’autre chose.  J’ai quitté Paris pour une maison au milieu des champs, et j’ai entrepris de la retaper. Travailler de mes mains m’a plu et je réfléchissais à ce que j’avais envie de faire professionnellement. Petit à petit, les choses me sont apparues évidentes, j’étais passionnée de longboard depuis des années, j’avais de la place pour travailler, je pouvais faire du bruit et tout salir, alors j’ai passé plus d’un an à prototyper mes planches et à améliorer différentes techniques, en suivant les conseils d’ébénistes, constructeurs de bateaux, négociants en bois. Dès que j’ai été convaincue que cela fonctionnerait, je me suis lancée seule dans la création de mon entreprise. Le e-shop de State Of Grace fêtera ses six mois fin janvier !

Quelles sont les particularités de tes planches ?

Ce sont toutes des pièces uniques en bois, faites à la main de A à Z, elles sont pensées, dessinées, puis shapées pour qu’aucune ne ressemble à une autre, que chaque longboard ait sa propre identité. Je travaille aussi en custom, c’est-à-dire que je personnalise des planches selon les demandes. Le bois et les autres matériaux que j’utilise sont choisis pour leur moindre impact sur l’environnement, et j’ai à cœur de travailler avec de petites entreprises locales dès que je le peux. J’utilise aussi beaucoup les pièces de skateboards d’occasion que je réintègre à d’autres objets que je fabrique, des porte-manteaux notamment.

As-tu des sources d’inspiration particulières ? Des créateurs de planches ? Un univers ?

La marque de longboards Arbor a été mon premier coup de coeur, elle reste ma préférée encore aujourd’hui, leur travail du bois a été très inspirant dès le départ. Je puise mon inspiration dans tout ce que j’observe et qui me touche, la nature est très importante dans ma vie, certaines atmosphères, le tatouage, les regards, les grands espaces, les belles rencontres.

Est ce que tu penses que le skate est un sport lesbien ?

Heureusement non ! Je ne sais pas s’il doit y avoir un sport lesbien d’ailleurs… En revanche, je suis très heureuse de voir que de nombreuses filles se mettent au longboard, hétéros ou lesbiennes, il n ‘y a vraiment aucune différence.

Que penses tu des toutes petites planches en plastique qui font fureur chez nos amis les hiptsers ?

J’aime penser que lorsqu’on s’achète une planche, on s’achète un bel objet, et tout est question de goût, je ne suis pas sensible au plastique -j’aime le bois-, ce ne sont pas des planches que je m’achèterais, et puis j’ai des pieds beaucoup trop grands ! Cela dit, ces planches dont tu parles ont aussi attiré l’attention sur la discipline, ce qui est une bonne chose, si tant est qu’on ne fasse pas que garder sa planche accrochée au bout du bras!

Peux tu expliquer aux filles qui n’ont jamais pratiqué la différence entre longboard et skate (s’il y en a) ? Et quelques conseils pour débuter ?

Le skate et le longboard ont beau se composer d’une planche, de 2 trucks et de 4 roues, en réalité il s’agit vraiment de deux pratiques très différentes. Le skate, grâce à ses petites roues dures est très adapté aux figures et à la rampe, même si on peut aussi se promener avec sans problème, alors que le longboard de cruising, avec ses roues souvent plus grandes et souples, sa rapidité et son confort, est très adapté au déplacement, qu’il soit en ville, sur route, bord de mer. Mais de nombreuses autres disciplines de longboard existent aussi et il y a une variété immense de planches, toutes adaptées à une pratique plus spécifique : slide, descente, dancing, entre autres…, il y en a vraiment pour tous les goûts !

Je conseillerais de ne pas débuter seul, car il y a un vrai risque de prendre de mauvaises postures et habitudes qui peuvent mener à des chutes si l’on ne maîtrise pas suffisamment sa planche. On apprend très vite, et si l’on part sur de bonnes bases, on progresse beaucoup plus vite. L’année dernière j’ai organisé des initiations très régulièrement à Paris, avec beaucoup de succès, on s’est vraiment beaucoup amusés !

Quelle est ta pratique du skate/longboard ?

Je ne suis pas une skateuse, et je ne suis pas non plus à la recherche d’extrême, ma pratique du longboard se résume au cruising, et mes planches sont adaptées à ce type de ride. Mais attention, cruising ne veut pas dire planplan, il y a vraiment de belles sensations à ressentir, que ce soit en ville ou ailleurs, on s’adapte au terrain sur lequel on évolue, le dénivelé et les obstacles, ça peut être pimenté ! Mais mon vrai plaisir, c’est rider en bord de mer, ou sur des trottoirs bien larges, la Californie est parfaite pour ça, c’est vraiment là que je m’amuse le plus, je crois que le cadre y est pour beaucoup. J’ai appris là-bas, et j’ai mis beaucoup de temps à m’adapter aux trottoirs parisiens, j’avais l’impression que je n’arriverais pas à prendre de plaisir ici, mais j’ai bien fait d’insister !

Que va t-il se passer en 2014 pour State Of Grace (nouvelles collections ? Ouverture de boutique ? Partenariat ? etc) ? 

2014 sera créative pour State Of Grace, des collaborations avec des artistes et des tatoueurs pour des éditions limitées, un projet très excitant avec six photographes, qui donnera lieu à un événement au printemps pour fêter le début de la saison, avec de nombreuses surprises, dans un lieu encore tenu secret. Et bien sûr les initiations reprendront dès les beaux jours, je projette aussi un événement pour la Gay Pride, à suivre !

Je te laisse le mot de la fin : 

Take a Ride on the Wood Side !

Toutes les planches ici.

Propos recueillis par Angie

Angie

Caution bisexuelle de BBX, Angie écrit sur le cinéma et les arts. Mais en vrai, elle aime surtout les paillettes et les sequins dorés. Twitter : @angelinaguiboud

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. Camille says:

    Wouaw elles sont super jolies ces longboard !!
    Je m’y suis mise fin août, j’en fais autant avec des filles (dont la majorité son hétéro, si si !) qu’avec des garçons, on m’apprend des choses, on évolue ensemble, bref c’est génial. Le skate j’ai essayé, je trouvais ça trop casse gueule alors que la longboard j’ai appris très vite, c’est vrai que dans la pratique ça n’a presque rien à voir. En tout cas très belles planches, j’en aurais bien acheté une si je n’avais pas déjà la mienne, bonne continuation !

Leave a Comment

*