clinique-juridique-juripop2

Droits des trans au Québec: une avancée en demie-teinte

A ce jour, pour obtenir l’état civil correspondant à son genre, une personne trans doit se faire opérer : subir parfois une réassignation sexuelle non souhaitée ainsi qu’une stérilisation de force. Depuis le mois de juin 2013, le parlement Québécois débat sur une proposition de loi concernant le changement d’état civil des personnes trans visant à abolir la procédure d’opération forcée.

Cette semaine, une avancée a été faite en matière de droits des personnes trans. En effet, au Québec, les personnes trans ne seront plus obligées d’être opérées pour obtenir les papiers correspondant à leur genre. La porte-parole du Centre de lutte contre l’oppression des genres, Gabrielle Bouchard, a déclaré qu’il s’agissait ” d’un pas dans la bonne direction mais [que] ce n’était pas suffisant“.

En effet, pour pouvoir changer d’état civil sans obligation d’opération de réassignation sexuelle, il y a une condition : avoir plus de 18 ans. Ce qui laisse dans un vide juridique (mais pas seulement) les personnes trans qui dès 14 ans commencent les traitements hormonaux mais dont les papiers ne correspondront pas à leur genre. En outre, rien ne semble indiquer que les personnes qui n’ont pas la citoyenneté québécoise auront accès à cette avancée sociale.

Faut-il y voir une “loi pour la forme”, un peu comme celle du mariage pour tous en France? Au Québec, ils sont nombreux à dénoncer une tractation politique, visant à calmer la foule des furieux, pour qu’ils ne puissent plus crier à la transphobie institutionnelle.

Et vous, que pensez-vous de cette loi ? Vraie avancée ou écran de fumée ?

Sarah

Source: ici

2 Comments

  1. timide says:

    “Et vous, que pensez-vous de cette loi ? Vraie avancée ou écran de fumée ?”

    les deux ?

    personnellement, je ‘n’ai pas d’avis tranché sur la question vu que je ne connais pas les mécanismes juridiques et sociologiques du canada, mais, le constat fait dans cet article me renvoie instantanément à l’histoire racontée dans Laurence Anyways de X.Dolan. (long métrage québécois, d’ailleurs grand prix au festival du film de Cabourg, édition 2012.)

  2. Paloma says:

    Omg la nationalité Québécoise! love à l’infinie…

Leave a Comment

*