Bistrot du Peintre

Serveuse et lesbienne, elle est privée de pourboire

“Je suis désolée, mais je ne peux pas vous laisser de pourboire parce que je ne suis pas d’accord avec votre mode vie.” C’est le message qu’a trouvé une serveuse de Bridgewater, dans le New Jersey, à une table du restaurant où elle travaille. Pingre – aux Etats-Unis l’usage est de laisser un “tip” – et surtout homophobe.

Cheveux courts et look androgyne, Dayna Morales avait d’abord encaissé une remarque de très mauvais goût à l’arrivée de la famille (un couple avec ses deux enfants). Alors qu’elle venait de se présenter par son prénom, la mère a rétorqué : “Oh, je pensais que vous alliez dire que votre nom est Dan ! Vous nous surprenez !”

L’employée, ancienne Marine, a pris une photo de l’addition et l’a envoyée à Have a gay day, qui milite pour les droits des LGBT. L’association a ensuite posté le cliché sur Facebook, qui a été partagé plus de 4 100 fois en moins d’une semaine.

Dayna Morales s’est dit “profondément outrée” et “blessée”. “Quand je pense que j’ai servi dans l’armée pour protéger des personnes aussi ignorantes. Désolée Madame, je ne suis pas d’accord avec votre style de vie et avec la manière dont vous élevez vos enfants, mais je ne vous l’ai pas balancé en travers de la figure et je ne vous ai pas offert un service de merde”, a-t-elle ajouté.

Sur Facebook, l’ex-militaire a reçu beaucoup de messages de soutien. Et ce n’est pas tout : des internautes se sont cotisés pour offrir à la jeune femme le pourboire qu’elle n’a pas eu. Près de 2 000 dollars ont été récoltés. Une somme que Dayna Morales souhaite reverser à une association venant en aide aux vétérans blessés au combat.

En octobre, un serveur du Kansas – apparemment trop efféminé au goût de ses clients – a trouvé un message du même genre : “Nous espérons que vous vous rendrez compte de tous les pourboires que vos choix de pédé vous fond perdre.”

 

Marie

Be Sociable, Share!

4 Comments

  1. Cham says:

    Elle est trop mignone :-) ça me console d’imaginer les pourboires mirobolants que les lesbiennes admiratrices doivent lui laisser :-)

  2. MG says:

    J’ai en souvenir la fois ou j’ai dû servir des manifestants de la troupe à Barjot du côté de Pont de l’Alma…
    J’ai pris leurs pourboires avant de leur dire que j’étais lesbienne

  3. June says:

    Ahahah bien joué MG ! :D

  4. l’homophobie est un des fléaux de la société moderne

Leave a Comment

*