2012 iHeartRadio Music Festival - Day 2 - Show

Dans son dernier single, Prince s’en prend à la communauté lesbienne.

Avant-hier, sur Twitter, Prince (ou 3RDEYEGIRL pour les followers) offrait son dernier single en téléchargement. Ce nouveau titre, Da Bourgeoisie, nous a mis la puce à l’oreille pour une raison très simple : les paroles sentent la lesbophobie à plein nez. On n’affabule pas et on vous explique pourquoi.

Dans les années 80, Prince était un Dieu vivant. Musicien autodidacte aux mœurs controversées (pour aller vite), le Kid de Minneapolis laissait peu de monde indifférent. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, il nous reste l’image d’un cinquantenaire qui ne les fait pas et des bouses musicales produites à la pelle ces vingts dernière années. Mais oh ? Qui dit nouvelle chanson dit nouvel album et donc come-back en perspective. Joie, bonheur pour certaines, indifférence totale pour d’autres, le premier extrait, Da Bourgeoisie risque malgré tout de faire grincer quelques dents. Preuve en est :

Yesterday I saw you kicking it with another girl / You was all wrapped up around her waist
 / Last time i checked you said you left the dirty world / Well it appears that wasn’t the case

Hier, je te voyais fricoter avec une autre fille / Tu étais enveloppée toute entière autour de sa taille / La dernière fois que j’ai vérifié tu me disais que tu avais quitté le monde obscène / eh bien on dirait que ce n’est pas le cas 

I guess a man is only good for a rainy day / Maybe your just another bearded lady at the cabaret / Ray Charles even saw you in the past before he saw me / Because nothing like you ever lasts for eternity.

Je suppose qu’un homme est seulement bon pour les jours de pluie / Peut-être que tu n’es qu’une autre de ces femmes à barbe de cabarets / Ray Charles t’avais même vu dans le passé avant que je ne te vois / Parce que les personnes comme toi ne dure pas éternellement

I wish I never kissed you (spits)

J’aurai préféré ne jamais t’embrasser (crache)

… Le « monde sale/obscène. Les femmes à barbes. Tiens, on dirait que le petit Prince ne supporte pas de s’être fait largué pour une autre femme a priori. Certes, le fait de laver son linge sale par médias, films, chansons, livres interposé est un des moyens les plus usités chez nos amis les artistes, cependant il existe un écart non négligeable entre le fait d’insulter ouvertement une communauté par le biais d’une chanson et se plaindre comme un ado de 14 ans à cause d’une rupture. En particulier, lorsque ces accusations stéréotypées et empreintes de dégoûts sortent de la bouche d’une star internationale, bien connu pour sa façon de vivre disons “hédoniste”. C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité.

Mais pourquoi tant de mépris à notre encontre ? Peut-être parce qu’il y a sept années de cela, Monsieur décidait de rejoindre l’église de Jéhovah en y devenant un de ses témoins privilégiés. 
Lors d’une interview donnée au New Yorker en 2008, questionné sur sa position sur le mariage gay et l’avortement, Prince déclarait : “’Dieu est descendu sur la terre, et il a vu les gens s’accoupler n’importe comment et avec n’importe quoi, et il a juste nettoyé tout ça. Il s’est dit ‘Assez’ ‘”. 

Le tout en tapotant sa Bible. True Story.

 

An Si

 

9 Comments

  1. Cham says:

    C’est une incitation à la haine contre les lesbiennes. Personnellement j’exige des sanctions à son encontre et des excuses orales ne suffiront pas.

  2. Hélène says:

    Ah ouais quand même il y va pas avec le dos de la cuillère! C’est bien dommage pour un tel mythe de propager des idées pareilles. Et lui, en plus qui jouait avec l’androgynéité…

  3. DJ Queen Bitch says:

    “Dans les années 80, Prince était un Dieu vivant.”

    Gett Off, Diamonds & Pearls, Sexy MF…des morceaux des années 90 et qu’est qu’on aimait ca.

    Tu connaissais pas l’epoque du New Power Generation?

    “des bouses musicales produites à la pelle ces vingts dernière années”
    Musicology, 3121..tous ont des bons morceaux.

    Apres les paroles dont tu parles, c’est la religion! Qu’est-ce que tu veux.

  4. Emilie says:

    C’est son appartement avenue Foch qu’il faudrait brûler !

  5. akuarian says:

    Aaaah, le nabot de Memphis reste un génie…Mais il se bigotise et perds la mémoire.
    Il faudrait que Wendy & Lisa lui rappellent, l’époque où il laissait planer le doute sur son genre,sa sexualité, sa troupe était composée de personnages aussi ambigus qu’androgynes. Troupe au sein de laquelle, 2 lesbiennes étaient ses principales collaboratrices sur scène comme en studio.
    Pathétique

  6. Rapido75 says:

    Mon Dieu, que de bêtise dans ces commentaires. Ce morceau, qui est une demo, est du 2ème degré. Prince y JOUE le rôle d’un bourge écoeuré par le snobisme affiché via sa sexualité par une conquête.
    Il ne s’agit pas de lui.

    Le morceau commence par Seriously avec Prince prenant une voix qu’on lui connaît quand il interprète un autre.

    Et voilà que, comme d’habitude avec le net, tout le monde réagit à chaud sans comprendre et sans savoir de quoi il en retourne réellement.

    Pathétique.

  7. An Si says:

    Dans ce cas, il aurait peut-être été utile de sa part qu’il laisse une petite notice histoire que la plèbe n’ait pas des hauts le cœur en lisant de telles paroles. Et c’est quoi son excuse pour être témoin de Jéhovah ? :)

  8. Cham says:

    @EmRapido75 bien sur le “roi de la pop” aurait le droit d’insulter les lesbiennes à tout va, et nous pauvres idiotes n’avons encore une fois rien compris! Merci! On avait besoin qu’on nous remette à notre place.
    @Emilie je te suis :-)

  9. charlie says:

    j’ai jamais aimé ce gars, je le connais à peine juste de nom, et apparemment c’est pas aujourd’hui que ça va changé !

Leave a Comment

*