theesatCharla-Harlow

Découverte de la semaine : THEESatisfaction

Un peu de douceur pour ce premier weekend de novembre avec THEESatisfaction, un duo à la vie comme à la scène découvert en 2012. Vous l’aviez raté ? Découverte.

Les Supremes n’avaient qu’à bien se tenir car la relève est là, bien là. Elle s’appelle THEESatisfaction et elle… est lesbienne. Stasia Irons et Catherine Harris-White, alias Stas et Cat, en couple depuis qu’elles se rencontrent à la fac de Washington en 2006 forment le duo THEESatisfaction. Du pays des Riot grrrl, Stasia et Cat intègrent un groupe. Ils sont dix. Mais deux ans plus tard, le couple décide de se consacrer à sa propre musique.

C’est sur le superbe LP de Shabazz Palace, Black Up, en 2011 que Stasia et Cat font leurs premiers pas professionnels. En parallèle, les mixtapes pleuvent. Le premier album, et premier bébé, ne tarde pas. AwE naturalE sort en mars 2012 sur Sub Pop Records et la critique est unanime : savant mélange entre funk psychédélique, black jazz et soul féministe, le tout entrecoupé de mélopées rap, la musique de THEESatisfaction rappelle la lumière des Lauren Hill, Erykah Badu, Jill Scott, Q-Tip ou Elaine Brown. Optimiste et insouciant, le son de Stasia et Cat déconstruit clichés et préjugés en trois vocalises, quelques beats minimalistes et de vrais instruments ! La musique sur ordinateur, c’est bien. Mais que donnerait-on parfois pour quelques envolées d’une trompettes, les vibrations d’une basse, la douceur d’un piano ? Et non, les lesbiennes ne font pas que du rock et de l’électro, alors merci THEESatisfaction !

 

Adeline

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. timide says:

    nice.

Leave a Comment

*