SWEDEN-US-MUSIC-REED

Lou Reed, mort d’une icône bisexuelle

Lou Reed s’est éteint ce dimanche à l’âge de 71 ans. Pas si jeune pour celui qui fricotait avec l’héroïne et l’alcool à haute dose. Pas si jeune pour un membre de la Factory. Pas si jeune pour un Velvet Underground. Teint d’albâtre, cheveux de jais et yeux cernés de noir, Lou Reed incarnait la noirceur du rock, le lyrisme du glam, la poésie maudite. Lou Reed, malgré quelques instants de candeur, faisait pleurer les pierres. Mais n’est-ce pas ce que l’on recherche parfois avec avidité ?

Le corbeau du rock avait subi. Pris cher comme disent les jeunes. Adolescent il endure des séances d’électrochocs à la demande de ses parents pour ses “penchants homosexuels”. Une expérience traumatisante qu’il raconte en 1974 dans la chanson Kill Your Sons extrait de l’album Sally Can’t Dance. 

Evidemment, ce traitement (comme n’importe quel autre d’ailleurs) n’aura pas raison des “penchants” de Lou Reed. Chanteur du Velvet Underground, il traine sa jolie vingtaine au sein de la Factory, collectif créé par Andy Warhol, homosexuel affirmé. Trois ans durant (1967-1970), le groupe fera scandale autant par le contenu des chansons que pour les représentations qu’il offre. Enchainant les échecs commerciaux, Lou Reed se retire avant d’entamer sa carrière solo en 1972 sous l’égide de… David Bowie.

De cinq ans son cadet, l’icône du glam rock entraîne Lou Reed dans le succès en produisant l’album Transformer. Mais leur relation ne laisse pas indifférent. David Bowie, ouvertement bisexuel caractérisé par une androgynie des plus troublantes entraîne Lou Reed dans une sexualité qui interroge. Les ragots prêtent à Lou Reed un certain nombre d’amanats depuis La Factory.

Au milieu des années 1970, Lou Reed connaît une relation passionnée avec Rachel, une transsexuelle (M to F) qui accompagna le chanteur pendant ses tournées. Bien que Rachel se définisse comme une femme, Lou Reed s’amuse à jouer sur les deux genres en parlant d’elle afin bien sûr de semer le trouble… Avec nos mots de 2013, Lou Reed serait un pansexuel, aimant tout à chacun sans distinction ni de sexe ni de genre.

Angie

Angie

Caution bisexuelle de BBX, Angie écrit sur le cinéma et les arts. Mais en vrai, elle aime surtout les paillettes et les sequins dorés. Twitter : @angelinaguiboud

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. timide says:

    juste un grand musicien avant tout !

Leave a Comment

*