Image 6

Berlin Porn Film Festival 2013

Cette année, Barbi(e)turix a eu le privilège d’assister au Berlin Porn Film Festival. Pour sa 8e édition, le festival a accueilli nombre de projets et de courts métrages croustillants. Reportage.

Le Berlin Porn Festival est un festival consacré au cinéma porno alternatif. Depuis huit ans, ses organisateurs proposent de voir en salles des films, des courts-métrages, des documentaires qui abordent le porno de manière décomplexée sous un angle esthétique, expérimental ou tout simplement ludique. Pour ma part, je me suis principalement rendue aux projections des courts regroupés en plusieurs catégories : fun porn, lesbian, gay, queer, expérimental, art etc. La diversité des films mais surtout leur inventivité fut agréablement excitante. Du porno expérimental en passant par du porno féministe, je suis souvent ressortie déroutée, stimulée ou tout simplement émue. Émue parce que certains courts nous parlent de façon très personnelle tout en étant fortement politiques. Voici une sélection des films qui m’ont le plus touchés :

Le premier film est le court suédois Undress me réalisé par Victor Lindgren et écrit et interprété par Jana Bringlöv. Jana Bringlöv est une femme trans. Elle évoque la perception que nous avons du genre et de comment nous percevons les identités et le corps d’autrui. Ce court métrage a reçu de vives critiques mais il lève un des tabous concernant la transidentité, un tabou encore très fort, même au sein de la communauté LGBT et Queer. Vous pouvez voir la bande annonce ici.

Le second court métrage a été réalisé par l’icône genderqueer Jiz Lee. Dans ce film très esthétisant, Jiz Lee reprend les lettres que ses fans lui ont envoyé : on y parle de genre, d’identité, de sexualité et de puissance.

Le court métrage De Généro Humano fut lui particulièrement créatif, je vous laisse le voir ici en entier.

Cette année, il y avait aussi en compétition un court métrage réalisé par Émilie Jouvet, qu’on ne présente plus désormais ;)

Son film Candy Box, Entre filles on ne risque rien avait été vivement apprécié lors de sa première diffusion.

Egalement en compétition, le court Fists are for fucking, Not fighting de Ms. Naughty avec Zarha Stardust. On y entend récitée la lettre An Open Letter To All My Lovers, Friends and Mentors. Les image, associées au discours donnent un film puissant, sexuellement, politiquement et émotionnellement. Il est bien dommage qu’il ne soit pas disponible en entier car il reflète, pour moi, un féminisme résolument empowering et transcendant.

Dans la catégorie des films vraiment intéressants, le court métrage Une paire de mains et une paire de seins arrive en tête de liste, je vous laisse voir…

Enfin, le film Krutch de Mia Gimp et Clark Matthews met en scène une femme (Mia Gimp) dans la rue et dans son lit. Mia est handicapée. Son handicap, qu’elle porte de façon ostentatoire dans l’espace public devient invisible lorsqu’elle se masturbe. Mia Gimp prend possession de son handicap et en fait quelque chose de puissant en se pénétrant avec sa béquille. Ce qui fait de ce court une œuvre vraiment forte et émouvante.

Je vous invite également à feuilleter la programmation du festival ici pour vous faire une idée de ce qui était programmé.

 

 

Sarah

Sarah

Sarah parle de cul et d'amour mais aussi de bouffe vegan, de genre et de féminisme. Passion vélo et gingembre addict. Nouvellement vidéaste, elle espère flooder la toile de sa vision du porno. Twitter : @sarahdevicomte

Plus d'articles

2 Comments

  1. timide says:

    il me semble que le porno est une rubrique vraiment manquante au cineffable.

  2. melon coton says:

    Permettez mais cette phrase m’a beaucoup fait rire

    “Mia Gimp prend possession de son handicap et en fait quelque chose de puissant en se pénétrant avec sa béquille. Ce qui fait de ce court une œuvre vraiment forte et émouvante.”

    Autant vous dire que des phrases telles que “Soeur Marie Brigitte prend possession de sa foi et en fait quelque chose de puissant en se pénétrant avec un crucifix…etc etc”
    ou bien “Jean luc prend possession de son alcoolisme et en fait quelque chose de puissant en se pénétrant l’anus avec une bouteille d’absolut etc etc” me sont venus à l’esprit

    bref merci pour le fou rire ;)

Leave a Comment

*