3753

LESBIANA : Une révolution parallèle

Nous voulions nous libérer du patriarcat et vivre en dehors de sa définition étroite de la femme. Pour y parvenir, nous avons cru à l’importance de créer des territoires physiques aussi bien qu’idéologiques et sociaux. Des territoires où nous pourrions nous réaliser individuellement et collectivement en jetant les bases de ce monde différent que nous avons tant imaginé.” Myriam Fougère

 

De Montréal à NYC en passant par des bourgades reculées du sud-est des Etats-Unis, Myriam Fougère est partie à la recherche de ces féministes et lesbiennes radicales ayant mené la lutte pour le droit des femmes dans les années 1970. Un documentaire de 63 minutes sur une époque marquée par un militantisme révolutionnaire.

De 1975 à 1990, les mouvements radicaux lesbiens féministes se scindent : alors que certaines souhaitent changer la société de l’intérieur, d’autres veulent se créer un monde en dehors du système patriarcal, une communauté lesbienne non mixte : c’est le début du mouvement des lesbiennes séparatistes.

Souvent critiquées pour leur radicalisme, les lesbiennes séparatistes furent sans doute un courant essentiel pour le militantisme féministe et lesbien.

Ce qui marque particulièrement dans ce documentaire, c’est la remise en question déjà bien présente de toute une société basée sur l’oppression ; non pas seulement celle des femmes et des lesbiennes mais aussi des minorités ethniques (afro-américaines, hispaniques etc.). Le militantisme de cette période aux USA et au Canada avait déjà, au-delà de son universalisme, une approche inter-sectionnelle.

Ponctué d’images d’archives et de témoignages, le film dresse un portrait émouvant, parfois nostalgique mais toujours puissant d’un féminisme sans concession, comme un souffle qui appartient au passé mais qui pousse encore les générations actuelles à lutter et se battre.

Lesbiana : une révolution parallèle est un road trip documentaire résolument fort et positif, témoignant d’une véritable hétérogénéité des mouvements féministes et lesbiens, et manifestant d’un désir de faire éclater la société hétéropatriarcale de par le monde.

De ces luttes, on retient les témoignages tendres et vifs des militantes de l’époque, mais aussi l’obtention de nouveaux droits fondamentaux car il est bon de rappeler que “cette liberté d’être, nous pouvions en jouir grâce à celles qui bien avant nous ont osé réinventer leur vie.”

Lesbiana: une révolution parallèle au Festival Chéries-chéris, cet après-midi samedi 19 octobre à 17h30 en salle 100. Précédé du court métrage Time Bomb.

Sarah

Sarah

Sarah ne parle plus trop de cul ni d'amour d'ailleurs mais ses passions demeurent : féminisme, antispécisme, santé mentale et gingembre.

Plus d'articles

Follow Me:
Facebook

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*