3057472449_1_3_JZ0gUmEA

Journée de la bisexualité

Parce que trop souvent invisibilisée, rangée au rayon des orientations transitoires, des questionnements et des désirs incertains, il est important de rappeler que la bisexualité – même si elle est une étiquette de plus- existe au même titre que l’hétérosexualité et que l’homosexualité.

En cette journée de la bisexualité, mais aussi de la pansexualité, il parait essentiel encore aujourd’hui de mettre en avant les stigmatisations dont sont souvent victimes les biEs, à la fois de la part des hétéros, mais aussi de la communauté homo.

Donc non, pas d’Oedipe mal résolu ni d’incapacité à faire la différence des sexes (puisque différence des sexes il n’y a pas) mais bel et bien une des mille autres façons d’aimer, de désirer.

Mais la biphobie, c’est tous les jours, et la lutte aussi.

 

Sarah

Sarah

Sarah ne parle plus trop de cul ni d'amour d'ailleurs mais ses passions demeurent : féminisme, antispécisme, santé mentale et gingembre.

Plus d'articles

Follow Me:
Facebook

Be Sociable, Share!

6 Comments

  1. timide says:

    queer as barbieturix ! :-)

    encore merci pour votre journalisme web et pour votre militantisme actif qui anime la toile de qui veut dans cette façon si simple et si modeste car quotidienne.

  2. Laetizia says:

    Journée de la bisexualité ? Génial, enfin on parle de nous :P

    Une journée pour prouver une fois de plus que tout le monde est égaux ♥.

  3. samy says:

    qu’est-ce que la pansexualité, je n’en ai jamais entendu parler (le correcteur le souligne d’ailleurs, sympa!)?

  4. Sarah says:

    Comme c’est pas cool de filer un lien wiki et surtout que je suis pas fan de wiki, c’est simple le terme “pan” veut dire “tous” en grec. Donc voilà, je te laisse déduire le reste :)
    Mais pour moi, la pansexualité, ou la panromance si on peut dire ça aussi c’est le fait d’être potentiellement attiréE/d’aimer/ désirer (par) des personnes indifféremment de leur sexe ou de leur genre.
    Pour moi, la pansexualité est un terme un peu moins binaire sans critique aucune des personnes qui s’autodéfinissent biEs hein, chacunE se définit comme il/elle veut, souhaite, désire.
    Après, chacunE met ce qu’il/elle veut dans ce terme, je veux dire, c’est personnel.

    Voilà.

  5. valérie says:

    J’ai bientot 31ans et je suis perdu.
    Depuis bientot 6 ans j’ai constaté que je suis fortement attiré par les femmes hors que j’ai toujours eu des relations hétéro.
    J’ai déjà flirté, embrassé etc… Mais je n’ai jamais couché avec une femme et pourtant elles m’attirent autant qu’un homme.
    En gros j’aimerai donc savoir “puis-je me qualifier comme bie?” et existe t’il un lieu ou l’on peu discuter de cela avec des personnes ou groupe de parole. Jme sens bête car je sais pas a qui en parler. Aidez moi ma démarche est très sincères.
    Merci

  6. Pamy says:

    Valérie je vois ton message presqu’un an trop tard, mais au cas où tu chercherais encore il existe une association bi où ils pourront t’écouter, ça s’appelle Bi’cause tu trouvera leur site ici : http://bicause.webou.net/spip.php?article1 ils font régulièrement des rencontres où ils accueillent les nouveaux ( au moins une fois par mois) qui aimeraient parler de leur bisexualité.

Leave a Comment

*