P1000970

On y était : la Gay Pride 2013 d’Amsterdam

Du 27 juillet au 4 août se tenait la Gaypride d’Amsterdam, un des plus gros évènements de cette ville réputée pour son ouverture d’esprit. L’apogée de cette semaine festive était le samedi 3 août avec la Canal Parade, un grand défilé de chars sur l’eau. On y était – et on se dit maintenant (si quelqu’un se posait encore la question) que la France a encore du chemin à faire…

Ce qui surprend d’abord en arrivant à Amsterdam ce sont les rainbow flags et les décorations installées partout dans la ville… Et quand je dis partout c’est vraiment partout, même dans le quartier chinois loin des évènements festifs prévus pour l’occasion. Toute la ville joue le jeu et se trouve transformée pour une semaine en un petit Eldorado LGBT !

Du côté de la Parade, le fait que ce soit sur les canaux (c’est d’ailleurs la seule marche des fiertés ayant lieu sur l’eau) permet plein d’animations originales… Mais avec ses inconvénients, puisqu’il est vraiment très difficile de voir quelque chose tant la foule est massée sur les rives et les ponts, à moins de venir en avance et de ne pas bouger. Pas possible non.plus pour n’importe qui de vraiment se joindre au défilé.
Ici la gaypride, au-delà d’une marche militante est surtout une grande fête, et les gens sont dispersés dans la ville, où à chaque coin de rue des scènes installées avec des DJ, des shows…

Nous arrivons ainsi à Reguliersstraat, une rue où se concentrent plusieurs bars gays et qui est complètement transformée pour l’occasion. Alors que la foule était pour la parade était étonnamment très mixte avec autant voire davantage d’hétéros, on semble retrouver ici le milieu gay de la ville.

Alors que nos continuons notre exploration, mes amis me font alors délicatement remarquer que nous semblons être arrivés dans un hot-spot lesbien “Wow y a de la gouine ici !!”. Et effectivement nous sommes devant le “Vive la Vie”, un des bars lesbiens emblématiques d’Amsterdam, littéralement emvahi de lesbiennes de tous les styles, tous les âges et toutes les nationalités ! La foule est dense et s’étend dans la rue, facilitant les discussions et rencontres.

Pour clotûrer en beauté cette journée, plusieurs soirées sont organisées, majoritairement gays ou mixtes. La vie lesbienne semble un peu restreinte là-bas (un peu comme partout direz-vous…).

Le lendemain, alors que nous déjeunions à un petit restaurant traditionnel, la propriétaire, d’une cinquantaine d’années, nous demande si nous sommes allés à la gaypride. Elle nous dit alors à quel point elle aime cet évènement, “une grande fête pour tout le monde”.
Et c’est vraiment ça l’esprit de la gaypride à Amsterdam, toute une ville qui fait la fête pour célébrer l’égalité pour tous, sans exception.

Jude

One Comment

  1. joana says:

    Merci pour l’article ! J’aurais vraiment aimé y être.

Leave a Comment

*